Lors d’une journée de travail, il n’y a que deux moments qui nous motivent vraiment : La fin de celle-ci et la pause déjeuner. (Bon… Pour les fumeurs, y’a la pause clope aussi !)

À midi (voire 15h pour certains) nous volons tous vers notre point de ravitaillement préféré, comme des buses affamées. Brasseries, restaurants, sandwicheries, et autres sanctuaires du fast-food. En d’autres mots, que du bon (ou pas) !

STOOOOOP !

ARRÊTE-TOI LÀ, PETIT PAPILLON !

Si tu veux du pas cher, si tu veux tes 5 fruits et légumes par jour, si tu penses à ta santé et à ta bonne humeur, si tu désires conserver toute ton énergie, ne bouge plus ! Ne bat même pas des cils et écoute-moi, je vais te parler d’une petite boîte magique qui te permettra de garder un ventre plat :

LE BENTÔ

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le bentô est un bon panier-repas fait-maison, avec du goût, du frais et même du fun, dans une jolie boîte hermétique.

Un vrai plaisir pour nos sens !

Dès que l’on soulève le couvercle, on s’exclame devant toute ces couleurs pour les yeux, on s’enivre avec les arômes qui nous chatouillent le nez, on est ébahi par la diversité des aliments et de la joie à revendre.

 

Le bentô aux légumes
Le bentô pour deux
Le bentô pour les enfants

Le bentô est une institution aux Japon.

Les mères le préparent consciencieusement chaque matin afin que leurs chérubins mangent sainement à l’école. Les épouses s’inquiètent également de la bonne alimentation de leurs maris. Elles n’hésitent pas à faire passer des messages d’amour ou de colère à travers lui.

Les Nippons utilisent les « paniers repas » depuis l’ère Kamakura (1185 à 1333) lorsque le riz cuit et séché (hoshi-ii) était stocké et transporté dans de simples tissus (furoshiki).

C’est seulement durant l’ère Moyoma (1568 à 1600) qu’apparaît une boite en bois laqué qui se transforme petit à petit à partir du début de l’ère Edo (1603 à 1867). Elle devient plus raffinée et ressemble fortement au bentô actuel.

Si ce petit repas haut en couleurs ne demande pas beaucoup de temps pour s’en délecter, il n’en va pas de même pour les longs préparatifs.

Il faudra au novice un bon moment d’adaptation pour pouvoir concocter tous ces petits plats en deux temps – trois mouvements, comme les spécialistes en la matière.

Tout d’abord, procurons-nous une boîte à bentô.
Et le casse-tête commence bel et bien ici. Il y en a pour tous les goûts.
Nous pouvons les acheter en boutique ou plus simplement en quelques clics.

Chez monbento.com, par exemple :
monbento.com
Ou directement en magasin, chez Komikku ou Kioko :

Komikku

61, rue des Petits-Champs

75001 Paris

Kioko

46 rue des Petits Champs

75002 Paris

Ils ont aussi un site où s’approvisionner en produits Japonais.

Et maintenant ?
La boite c’est bien… mais alors, quoi mettre dedans ?!

 

Des idées ?!

Petit papillon, ne t’inquiète de rien !
Voici de quoi faire !

Les blogs de passionné(e)s de cuisine foisonnent sur le net. Je vous en ai choisi trois.

À VOS BAGUETTES

Cliquez

MES P’TITS BENTÔ

Cliquez

RECETTES POUR MON BENTÔ

Cliquez

Certes, puisque l’on cause bentô, nous pensons aux saveurs du Japon, mais cependant, rien ne nous empêche de varier les recettes.
Marions-les !
Remplaçons le riz par des sandwiches, de la salade de pommes de terre, des pâtes…

Laissons libre cours à notre imagination sans oublier pour autant les principes de base du bentô qui sont le visuel, les bonnes effluves et cette envie irrésistible d’y plonger ses baguettes ou sa fourchette.

Sur ce, bon appétit, bien sûr !

6 thoughts on “ Le BENTO, une BOÎTE magique ”

    1. En soit c’est pas hyper compliqué si tu as tout ce qu’il faut sous la main. C’est juste… Looooooooong!!!!!! Mdr !
      Quand je vois les mamans Japonaises te faire ça en un tour de main, je vais me cacher. J’en ai fait un pour mon fils une fous. Alors, il a fait son petit effet à l’école. Mais moi j’ai juré que plus jamais! XD

      J'aime

      1. Une fois et tu as abandonné!!!
        Bon je vais aller en quête d’un bento et après j’essaierai de rendre ça magique et promis, juré, craché…le 1er que je prépare, je te fais une photo;)

        J'aime

      2. Ha oui oui oui, je veux bien la photo !
        Oui, je suis lamentablement retournée vers le sandwich baguette (pas du tout le même succès).
        En fait, j’en ai refait d’autres pour monsieur mais avec des repas plus simples que des onigiris smiley, des quarts de pommes lapin ou des saucisses poulpes.

        Aimé par 1 personne

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s