Une VIE de CLEBS ?!

Il fut une époque, au Japon et comme ailleurs, où garder un animal à la maison reflétait un pur besoin de protection, soit des voleurs, soit des souris, etc. On avait peu d’estime pour ces bêtes à quatre pattes. Tout ce à quoi ils pouvaient s’attendre en échange de leurs « services », c’était à de la nourriture. Mais les temps ont bien changé depuis…

Hé oui, aujourd’hui ce n’est plus l’homme qui fait la loi à la maison. Non, ma p’tite dame ! C’est la boule de poil !

Vivant à une époque où les rapports à l’autre sont difficiles, où la famille n’est plus si nombreuse, où le travail prend trop de temps; les Japonais ont trouvé un moyen d’échapper à la solitude.

Dorénavant  posséder un animal de compagnie est un Must. On peut même en louer un !

Voici quelques noms populaires pour chiens mâles :

レオ (Reo, Leo)
チョコ (Choko, Choco)
マロン (Maron)
ラッキー (Rakki, Lucky)
ソラ (Sora)
コタロウ (Kotarou)
レオン (Reon, Leon)
マロ (Maro)
ココ (Koko, Coco)
コテツ (Kotetsu)

Et  ceux pour les femelles :

モモ (Momo, Peach)
ナナ (Nana)
サクラ (Sakura)
ハナ (Hana)
リン (Rin)
マロン (Maron)
ミルク (Miruku)
ココ (Koko, Coco)
チョコ (Choko, Choco)
マリン (Marin)

Cette mode soudaine a pris des proportions inimaginables. Se montrer avec son toutou dans la rue nécessite des préparatifs et des dépenses importantes : gilets élégamment coupés, colliers griffés des grands joalliers, des laisses très chères… TOUT trop chers !

E n effet, les Japonais n’hésitent pas à dépenser énormément. C’est une folie pure qui a envahi le pays!

On voit apparaître des boutiques avec un assortiment d’objets de luxe, des restaurants qui ouvrent leurs portes aux animaux de compagnie à certaines heures, des cafés dédiés à nos amis, des sources thermales où les « bambins » se débarrassent du stress accumulé, des salons de beauté qui proposent des massages à la boue en provenance de la mer Morte, aromathérapie et masques d’argile et j’en passe.

Les traitements coûtent de 10.000 yens (soit 85 euros) pour un petit chien, type caniche, et jusque 30.000 yens (255 euros) pour les gros chiens, comme les Saint-Bernards. Une mise en beauté complète pour un grand chien peut vous délester de 50.000 yens (425 euros).

Bref, vous l’aurez compris, ces bêtes ne sont pas à plaindre. Et tout ça en échange de leur fidélité, d’un peu de compagnie et d’un peu de chaleur.

Plusieurs maisons de retraite proposent des services pour chiens arrivés au troisième âge. Un bel établissement avec des tas d’activités déstressantes afin d’offrir une belle fin de vie à votre compagnon. Et, ceci, pour seulement 950 euros par mois, s’il vous plaît !

Voilà la preuve qu’aujourd’hui un être humain peut ressentir plus d’affection et de confiance envers un animal qu’envers ses semblables…

Mais tout cela ne serait-il pas too much ? Les avis divergeront peut-être…


.

UNE SEULE CHOSE EST CERTAINE !
LE TOUTOU EN ROUGE A TOUT COMPRIS !!!!!