ANEGO

Synopsis

Naoko a 32 ans. Elle mène une vie qui paraît idéale. Considérée par ses collègues comme une « grande sœur » (anego), elle reçoit le respect et l’estime de tous. Mais alors qu’elle rencontre Eriko et son époux (qu’elle reconnait comme l’homme du métro rencontré quelques jours auparavant), Naoko semble soudain prendre conscience du vide de sa vie. Peut-on remplir son existence juste avec une carrière professionnelle et l’estime de ses pairs ?

Ce drama, basé sur une nouvelle populaire, décrit de manière réaliste le quotidien d’une Japonaise trentenaire et encore célibataire.


TEASER


FAN VID


 

Fiche technique

  • Titre : アネゴ
  • Titre : Anego
  • Genre : Romance
  • Épisodes : 10 + 1 épisode spécial
  • Chaine de diffusion : NTV
  • Période de diffusion : du 20 avril 2005 au 22 juin 2005
  • Horaires : Les vendredis à 22h (Heure du Japon)

Thème musical : KISS or KISS de Kitade Nana (北出菜奈)



Équipe de production

  • Scénariste : Nakazono Miho
  • Producteurs : Hazeyama Yuko (櫨山裕子), Uchiyama Masahiro (内山雅博)
  • Directeurs : Yoshino Hiroshi (吉野洋), Nagumo Seiichi (南雲聖一), Sakuma Noriyoshi (佐久間紀佳)

Casting

  • Shinohara Ryoko dans le rôle de Noda Naoko
  • Tomosaka Rie dans le rôle de Sawaki Eriko
  • Akanishi Jin dans le rôle de Kurosawa Akihiko
  • Toda Naho dans le rôle de Katou Hiromi
  • Ichikawa Miwako dans le rôle de Hasegawa Manami
  • Yamaguchi Sayaka dans le rôle de Saotome Kana
  • Masu Takeshi

 

 

Mon Avis

Ce drama, bien qu’il soit sorti le premier, se pose en concurrent direct du drama Sapuri dans lequel joue Kame. Il faut savoir qu’en 2005/2006, Kame et Jin appartenaient au même groupe musical : KaT-Tun.
Nous avons donc un combat acharné pour les fans des deux garçons. Anego ou Sapuri ? Sapuri ou Anego ?
Le même sujet est relaté dans les deux séries qui prennent pour fond de toile la vie d’une working girl luttant contre les clauses imposées d’une société trop stricte.

Ayant vu les deux, j’affirme haut et fort avoir préféré Anego. Et ce n’est aucunement une question de favoritisme pour l’acteur masculin parce que, sachez-le, j’ai un faible pour Kame et non pour Jin.

Puisque nous parlons de Sapuri, précisons qu’ici, nous avons à peu près la même trame : une femme carriériste aspirant tout de même au mariage, mais voyant sa date d’expiration (qui est de 25 ans au Japon) approcher à vitesse grand V !
Or Anego a 32 ans !!
Autant dire qu’elle est une Oba-san (grand-mère) en puissance !Pourtant le rôle tenue par l’actrice Shinohara Ryoko (Unfair, Tsuki no Koibito) est tout simplement sublime. Dotée d’une intelligence qui la place au rang d’aînée respectée et fiable au sein de sa compagnie, elle est également une superbe beauté naturelle et non surfaite. Elle est énergique et caractérielle. On sent la battante en elle.
Le drama débute de façon originale. Anego nous tisse une brève introduction en s’adressant au spectateur de façon directe et franche. Dans son monologue, elle insère toujours une citation de tel auteur ou de tel personnage illustre afin d’appuyer les propos ironiques qu’elle tient quant à sa vie privée.


Ces introductions que l’on retrouve à chaque épisode nous donnent le ton et le thème abordés, le tout sur « We will rock you » de Queen.
Oui, car Anego, des petits culs, elle va en botter !
Elle a roulé sa bosse, la cocotte ! Alors, malgré le rêve immuable du prince charmant dont on rêve toutes, Anego garde les yeux grands ouverts et affronte la vie le plus courageusement possible.

On s’identifie vite à sa situation en tant que femme active et moderne. Le scénario est des plus réalistes, relevé avec ironie et dérision, additionné d’un sacré mordant dû à l’age mature de notre héroïne.
On est bien loin des amourettes à l’eau de rose, des dénouements tragiques et larmoyants de bien des dramas Japonais. Ici ce n’est pas du rêve que l’on vous offre mais une vérité parfois acerbe et amère mais qui fait mouche ! On suit Anego au quotidien et on se surprend à l’encourager ou même à transposer ses anecdotes aux nôtres. je me suis trouvée pas mal de points communs avec elle.
Outre les thèmes récurrents comme celui de trouver le compagnon idéal, s’engager dans une relation, la différence d’âge, etc; on retrouve d’autres sujets plus profonds comme par exemple,  l’image que l’on arbore sur son lieu de travail, les conflits que l’on y rencontre, et la place de la femme dans la société, partagée entre carrière et vie familiale.

Les personnages secondaires sont présents et bien développés : ils soutiennent parfaitement le script et on s’y attache rapidement.

L’autre plus, très sympathique, est la présence de dialogue mentaux s’inscrivant à côté des personnages. Lorsque ceux-ci tombent dans des situations inconfortables, tout en suivant leurs dialogues nous pouvons lire leurs véritables pensées qui ajoutent humour et ironie aux scènes. Car en effet, l’hypocrisie prend rapidement le pas lorsque la politesse et le code éthique dictent la bonne conduite. Il est franchement poilant de constater les fossés culturels et les milliards de différences dans les relations homme-femme.

Si le drama m’a autant emballée c’est pour tout cela ! Incisif et tranchant à certains passages, humour acerbe et adulte à d’autres, sans oublier les scènes touchantes (oui, Anego peut pleurer, et croyez moi vous pleurez avec elle).
Ainsi, Anego devient également notre Anego à toutes. Ses combats deviennent nôtres également. On la suit et quelque part, elle symbolise cette grande sœur qu’on aimerait toutes avoir.

Je le recommande donc chaleureusement pour les filles et les femmes, qui recherchent quelque chose de sérieux et drôle à la fois.
Anego a connut un véritable engouement au japon, les ratios ne tournant pas en dessous de 15%. Si le drama  se met en place doucement, dès le troisième épisode on embraque dans le quotidien de cette femme attachante, et le temps n’existe plus !
Le générique dynamique chanté par la célèbre Nana Kitade (Full Metal Alchemist entre autre) donne le ton et l’ambiance dynamique de cette histoire bien ficelée.
Quant à la prestation de Jin est pas trop mal. On va dire qu’il s’en tire honorablement, et qu’il ne manque pas de charme. Il est particulièrement crédible dans son rôle de jeune employé qui se trouve à un carrefour de sa vie. Il hésite entre s’amuser et profiter des derniers jours de son adolescence oui devenir chaque jour un peu plus adulte et responsable.

 

 

Allez, GO !
Filez faire un coucou à ANEGO !


STREAMING

Cliquez !

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s