Synopsis

Unubore Deka, c’est l’histoire d’un flic trentenaire et célibataire (Tomoya Nagase du groupe Tokio) qui est persuadé qu’il est populaire auprès des femmes. Il est ultra romantique et fait parfois preuve de vanité. C’est pourquoi ses amis lui ont donné le surnom d’Unubore (vanité, donc). Il a tellement envie de se marier qu’il a déjà acheté un appartement pour sa future femme et lui…
Malheureusement, il a pour fâcheuse habitude de tomber amoureux, dès le premier regard, de toutes les criminelles qu’il est censé arrêter.

Petit Extrait


Détails

• Titre: うぬぼれ刑事 / Unubore Deka
• Titre Anglais: The Conceited Detective (Le Détective Vaniteux)
• Scénariste: Kudo Kankuro
• Format: Renzoku
• Genre: Comédie
• Chaîne de diffusion: TBS
• Période de diffusion: A partir de Juillet 2010 (les vendredis à 22H00)

Casting

• Nagase Tomoya dans le rôle d’Unubore
• Ikuta Toma dans le rôle d’un acteur (l’un des amis d’Unubore, les « Unubore 5″)
• Nakashima Mika dans le rôle de l’ex-petite amie d’Unubore
• Kaname Jun dans le rôle d’un patissier (l’un des amis d’Unubore, les « Unubore 5″)
• Yahagi Ken dans le rôle d’un photographe (l’un des amis d’Unubore, les « Unubore 5″)
• Bando Mitsugoro dans le rôle d’un psychologue (l’un des amis d’Unubore, les « Unubore 5″)
• Nishida Toshiyuki dans le rôle du père d’Unubore


Ô femme !!
Tu ne seras plus jamais esseulée et oubliée !
Voilà un homme capable de nous aimer toutes ! Un homme à la sensibilité extrême, si forte qu’elle en est complètement délirante !!!! Et ce, pour notre plus grand plaisir !

Voici Tomoya Nagase dans un rôle composé de son stock de grimaces hilarantes et de son jeu d’acteur fou au MAX de ses capacités !!!

 


MON AVIS

Je dois dire que c’est un grand coup de cœur qui s’annonce !

Ne vous êtes-vous jamais dis en regardant un drama que le scénard était là, que le concept n’était pas mal, mais qu’il était vraiment mal exploité et mal interprété ?! Que cela aurait pu être tellement prometteur ?! Et du coup, vous ne pouvez vous empêcher de ressentir une énorme déception ?

Et bien, sachez qu’UNUBORE DEKA est une réussite totale : si cela n’avait pas été Nagase, je ne pense pas que le succès aurait été au rendez-vous.

L’humour est OMNIPRÉSENT. Et le casting alléchant. Non seulement on nous offre un scénario de choix, avec un concept délire qu’est ce flic peu ordinaire : un gros lover en puissance qui aurait très bien pu chanter «Femmes, je vous aime», complètement à l’ouest dans son monde rose à cœurs, et le tout sur fond musical, s’you’plaît !

Eh non, comme vous pouvez le constater, le réalisateur n’as pas lésiné sur les détails.
Et c’est bien ce qui m’a plu ! Tout est conçut dans les moindres détails, avec des persos secondaires hauts en couleur, des scènes musicales décalées et grandioses, et de VRAIES enquêtes menées malgré le gros délire romantique qui se trame.

On a le droit à une sympathique équipe de gai-lurons, tous des Unubore (tant qu’à faire), qui se réunissent dans un bar le soir pour partager leurs émois amoureux. On y retrouve avec un grand plaisir Ikuta Toma et Kaname Jun.
Nos valeureux jeunes hommes sont guidés par un sensei de l’amour peu commun qui m’a faite beaucoup rire dès le premier épisode !
Il faut dire que ce drama contient tout l’humour auquel j’accroche particulièrement.
N’ayant pas vu de tel chef-d’œuvre en Jdrama depuis un petit moment (depuis Hotaru no Hikari, en fait !), je dois avouer que mes pupilles palpitent de bonheur face à un tel spectacle épique.
Bref, en résumé, de jour, notre Nagase est un flic éperdu d’amour et d’eau fraiche; de nuit, c’est un Unubore qui boit en compagnie de ses confrères et qui tente d’analyser les relations si complexes entre les hommes et les femmes.
On a plusieurs tableaux qui s’agencent :
– Le poste de police et le coéquipier de Nagase « virtuosement » interprété par Arakawa Yoshiyoshi. Il se révèle surprenant dans son rôle très travaillé et très pittoresque.
– Le tragique tadem de Nagase et de son ex : hilarant à souhait et qui explique le désespoir peu commun de notre héros au cœur brisé et fendu !
– Le tableau Père/Fils qui m’a franchement ravie puisque le père de Nagase n’est autre que Nishida Toshiyuki qui jouait l’acteur de Kabuki dans Tigre & Dragon (excellent drama dans lequel joue également Nagase). Le combo mortel est de retour !!!
– Les fameux Unubore 5 dans leur bar favoris, le I’am’I (noter la pointe d’humour) où l’actrice Morishita Aiko  interprète la Mama, une femme excellente au caractère bien trempé (Kisarazu cat’s eyes, Tigre & Dragon, Ikebukuro West Gate Park, Ryusei no Kizuna).
Mais tout cela ne s’arrête pas là. Nous avons un choix tout particulier d’actrices jouant les « criminelles ». Nous retrouvons Erika Toda, kato Ai (Majo Saiban, Ikebukuro), Aoi Yu (Tigre & Dragon), Yakushimaru Hiroko (la prof taré de Kisarazu cat’s eyes), Koyuki (Kimi wa peto).
Il faut avouer que ces femmes sont toutes connues, et qu’on leur accorde à toutes un rôle majeur par épisode. Une histoire de cœur par épisode, donc, et par enquête.
Alors, les mauvaises langues pourraient arguer contre la répétition sur laquelle est basé le drama (un peu à l’image d’un Tokyo Dogs). Il suit, en effet, un schéma mais c’est également là que tout son charme réside, je dirais !
Comme un poème est construit sur une rythmique et des vers, cette série s’articule sur une base commune à tous les épisodes. MAIS !! En regardant le second, je pensais savoir à quoi m’attendre. Et pourtant… J’imaginais tout sauf ÇA !
Je ne me suis absolument pas ennuyée. Les délires étaient tellement poussés (notamment pour la scène du parc où j’ai cru mourir de rire) que j’en ai été convaincue : ce drama me plaira comme à une damnée et ce, malgré cette répétition sur laquelle il tourne !
Le comique est constamment renouvelé et les idées foisonnent.
IMAGINEZ ! Le père de notre cher flic Unubore, (qui est ex flic lui-même) devient écrivain en racontant toutes les mésaventures amoureuses de son fils. Ces mésaventures permettent, d’ailleurs, au grand dam de Nagase de coffrer les méchants, les femmes truandes de la sociétés tokyoïte !
Le père trouvant tout cela farouchement ironique (et bien ballot) se fait un max de pépètes en relatant tout cela dans son bouquin qui se transforme en best-seller. Et je vous le donne dans le  mille ! Le livre est adapté en drama !!

Celui qu’on regarde là ?!! Mais oui !!!
Et alors, ça signifie qu’on verra quelqu’un jouer le rôle de Unubore ? TOUT À FAIT ! Nagase joue Unubore. Et un autre tiendra le rôle d’Unubore dans le drama qui prendra vie dans celui que vous regardez…
N’a pas tout comprendre ?! Pas de panique, avec les images et dès le premier épisode, vous aurez des indices.

En tout cas, j’ai adoré cette touche, qui donne au spectateur un divertissement de premier choix sans être débile pour

autant. Beaucoup de subtilités et de clins d’œil se faufilent sur nos écrans et pour la peine, j’applaudis ! On nous offre un grand moment !

Un drama contre la morosité. Un Nagase Tomoya contre la déprime. De l’art ma p’tite dame et mon bon môssieur ! Normal, quoi! Le réalisateur et le directeur ne sont autre que ceux qui ont produit toutes ces perles : Kisarazu, Ryusei no Kizuna, Tigre & Dragon. Une équipe de choc, j’vous l’dit, moi !!! Terriblement efficace !!
Arigatoooou !!!


Streaming


Le top 5 des Danses de Nagase !!!
« Hey ! Hey ! Hey ! »

Encore besoin d’un p’tit remontant ?! Ah, mais attention ! Pas de cette gnôle vulgaire que les troquets vous offriraient ! Non, non, non, j’ai mieux !
Je vous propose, pour décompresser un bon coup, le top 5 des meilleures danses de Nagase.
Préparez les éclats de rire, ça va secouer !


Top 5 : J’me la joue solo et beau gosse !


Top 4 : J’invite une beauté dans mon délire !


Top 3 : Cette fois, j’me la joue en duo avec mon kohai Ikuta Toma !


Top 2 : J’invite Pôpa à secouer son popotin bien rebondi !


TOP 1 : THE BEST !!! Ever !! Les unubore 5 ensemble !! Sublime ! Hilarant !! Du pur génie !!


Non mais, admirez-moi ces superbes jeunes hommes ! Quels bô shonen en pleine action, dites-moi !!
Et ce coup magistral de fesses !! OMO !! Nagase !! Toi, tu sais parler à une femme, grrrr !!

Vous en voulez encore ?! Vous n’avez pas assez ri ?!!
Hé bien, j’ai encore mieux! Le joyau ultime, plus déjanté et plus absurde que jamais.
Voilà la choré d’entrée du film Mayonaka no Yaji-san Kita-san, un film dans lequel Nagase n’est autre…qu’un homosexuel passionné !! Arffff, ça promet !
Ce film est très excentrique et mélange la période d’Edo avec un humour et des objets très 21ème siècle (on peut y voir, par exemple, une Harley Davidson ou de l’ectasy, si si !)
Bref : admirez-moi cette union et les paroles complètement absurdes !!



« Parce que nous sommes nés pour être Gayyyyyy !!!! » Superbe ce petit pas de danse sur le côté !!
Allez !!
Kanpai !!!
Demain sera meilleur!!!

 

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s