BINBO DANSHI

SYNOPSIS

Koyama Kazumi est un étudiant en dernière année à l’université, à la recherche d’un emploi. Même s’il vient d’un milieu modeste et parvient à peine à louer une toute petite chambre, il est aussi d’une excessive générosité envers les autres. Il ne peut se résoudre à refuser de prêter de l’argent à ceux qui lui demandent son aide. Ce qui l’amène, retraits après retraits, à se retrouver avec un découvert d‘un million de Yen.
Pour ne pas être interdit bancaire, il va alors, sous les conseils de deux autres endettés comme lui (un policier et une employée de banque) rencontrer Omuomu, un riche prêteur sur gage qui lui fera payer cher ses taux d’intérêts…

 

TRAILER


FICHE TECHNIQUE

Sous-titre: Bomb Bee Men
Genre: Comédie / Amitié
Episode: 9
Chaine distributrice: NTV
Période de diffusion: A partir du 15 Janvier 2008
Horaires: Mardi à 22h
Chanson thème: Monochrome de BENNIE K
Ue Wo Muite Arukou de Suzuki Masayuki

CASTING

* Oguri Shun dans le rôle de Koyama Kazumi
* Yashima Norito dans le rôle de Hikita Shuzo
* Yamada Yu dans le rôle de Nakahara Mimi
* Miura Haruma dans le rôle de Shiraishi Ryo
* Ysuke Santamaria dans le rôle de Omuomu
* Kamiji Yusuke dans le rôle de Teruteru
* Otoo Takuma dans le rôle de Chagie
* Ichige Yoshie dans le rôle de Koyama Shizue
* Naka Riisa dans le rôle de Shinjo Sumire

ÉQUIPE DE PRODUCTION

Scénariste: Yamaoka Shinsuke
Producteurs: Hazeyama Yuko, Kuwabara Joya, Nakazama Susumu
Réalisateur: Inomata Ryuichi

 


MON AVIS

Binbo danshi est une gentille comédie. Son but est clairement de divertir le téléspectateur. Pour cela, elle mise sur une histoire légère, à la limite du simplissime et de la niaiserie, il est vrai.

En effet, le personnage principal Koyama Kazumi (ici interprété par l’excellent Oguri Shun) est tellement naïf et honnête, prêt à tout accorder aux autres par pur bonté d’âme, qu’il en devient quelque peu insupportable. Quelque soit la situation qui se présente à lui, jamais il ne se décourage. 

Débordant d’optimisme il court en tout sens pour aider son prochain quitte à s’enfoncer un peu plus dans l’endettement.
Et cela avec une telle insouciance que c’est à se demander s’il ne serait pas un peu simplet.

Vu sous cet angle, ce n’est pas un personnage très attachant, oui, mais voilà il est joué par le génial Oguri Shun (oui, à ceux qui ne l’aurait pas remarqué, je suis une fan!). Il est si joyeux et énergique, voir clownesque parfois dans sa prestation que ça en devient communicatif et on finit par l’apprécier, ce Kazumi. On veut le suivre tout au long des épisodes en souriant bêtement comme lui.

Je pense que l’intérêt principal de ce drama est de découvrir Oguri Shun dans un registre différent de ce qu’il a pu jouer précédemment.
Je ne parle pas de son look qui peu surprendre de prime abord (mais qu’est-ce que c’est que cette coupe de cheveux et ces tenues colorées?!), mais pour le coup on est à l’opposé du mec introverti, renfermé sur lui-même, qu‘on a pu voir dans d‘autres dramas (Hanazakari no kimitachi e, Hana Yori Dango) et c‘est un régal.

Mais ce n’est pas le seul point intéressant. L’autre intérêt de ce drama, à mon sens, réside dans la volonté de montrer un aspect réel de la société de consommation japonaise, à savoir les problèmes liés à l’argent, comme les crédits et le surendettement. Même si le Japon est un pays plutôt riche, il y a aussi beaucoup de pauvreté, de gens vivant dans la précarité, obligés de cumuler plusieurs petits boulots.

C’est un point sombre qui ici, est abordé avec légèreté et humour, sans tomber dans un coté moralisateur: « l’argent est moins important que le reste », non, il est dit ici qu’il ne fait peut-être pas le bonheur mais qu’il y contribue grandement.

Pas de leçon de morale donc, mais une histoire d’amitié qui se développe au fur et à mesure entre les différents protagonistes (c’est un thème récurrent dans les j-dramas on n’y échappe pas!).

D’un côté nous avons notre quatuor d’endettés, composé de Kazumi donc, endetté d‘un million de Yen qui pense que tout peut se régler grâce à l’honnêteté et au soutient de ses amis; Mimi, une employée de banque acheteuse compulsive; Shuzo un policier qui, en voulant se marier à une inconnue, s’est fait escroqué par celle-ci; et Ryo un jeune garçon de 16 ans, déscolarisé, qui tente de survivre seul avec la lourde dette de 10 millions de Yens, laissée par ses parents.

De l’autre côté, nous avons le prêteur sur gage, riche business man, Omuomu, qui lui a une vision du monde inverse à celle de Kazumi: tout ne tient qu’à l’argent et lui seul compte; et ses deux sbires Teruteru et Chagie qui jouent les bouffons de service.

Le casting est plutôt bon et les acteurs jouent bien dans l’ensemble. Les dialogues sont drôles, on ne s’ennuie pas un seul instant.

Mon conseil : regardez-le, si vous accrochez au caractère du personnage principal alors vous passerez un agréable moment de détente. Ce n’est certes pas un grand drama mais il a le mérite de rendre joyeux et de se sentir bien. Victoryyyyyy !!!

Mention spéciale au générique qui est à l’image du drama : il fait sourire de suite, on se sent de bonne humeur en le regardant.
L’idée d’un défilement en continu de cabinets de toilette (pourquoi d’ailleurs ?!?) mettant en scènes les personnages principaux sur un air entraînant de BENNIE K est très sympa… Tout comme d’écrire le nom des acteurs sur le papier toilette ! On est d’entrée plongé dans l’ambiance du drama.

 


ÉPISODES EN STREAMING