L’AUBE n’aurait pas dû se lever !

Je cherchais un petit film sympathique qui ponctuerait une soirée pépère-pantoufles-chocolat et en lisant quelques critiques au gré du web… [Mais qu’est-ce…? Malheur! Misère! Damnation!] … je tombe sur ce magnifique chef-d’oeuvre made in USA: RED DAWN!

Un survol du synopsis m’apprend qu’une bande d’ados va sauver toute une ville paumée, envahie par l’armée Nord-Coréenne.
Heu… C’est une blagounette pour un 1er avril?!
Le résumé tient donc sur une malheureuse ligne. Minuscule ligne qui est pourtant riche en absurdités concentrées!

Ados, guerriers… Laissez-moi visualiser l’idée de départ. *Un ange passe*. Bein, non, je n’y arrive pas!

Des fi-fils de bonne famille, qui plus est en comité réduit, qui prennent les armes du jour au lendemain; Dans mon esprit, la connexion ne se fait pas.

Ville paumée des USA… Invasion Nord-Coréenne… Pourquoi?! Comment?! Je ne comprends pas plus! Alors que la première cible de la Corée du Nord (et tellement plus proche) reste sa soeur, la Corée du sud; les Nord-Coréens auraient décidé de s’en prendre directement aux Américains. Mais, certainement en panne de GPS, il n’auraient pas trouvé Washington et auraient donc été contraints de se contenter d’un bled pourri.

Pour être honnête, ce film, je n’aurais même pas dû m’octroyer le droit de le visionner. De prime abord, il est méprisant et empreint d’un égo gonflé au maximum.
Pour s’en rendre compte, il suffit de gaspiller deux minutes de son temps avec ce trailer qui regroupe TOUTES les scènes potables de ce navet.

Quelques mots sur « l’historique » du film avant de laisser exploser mon coup de gueule.

Tout d’abord, ce n’est pas une production originale. Non, aucunement. Il y a eu un précédent RED DAWN, en 1984, avec un Patrick Swaize en tête d’affiche.

Le scénario est sensiblement le même, mise à part la nationalité des Vilains-pas-beaux. Le rouge étant la couleur du communisme, on devine facilement que les Soviétiques ne sont pas loin. Ajoutez-y quelques Cubains et le tour est joué.

Bizarrement, la Chine n’est pas candidate aux invasions. Peut-être qu’un 3ème volet exclusif est déjà en préparation… Ou peut-être que la puissance mondiale de la Chine et ses liens économiques avec la planète n’autorisent pas Hollywood à chanter « Amazing Grace » en piétinant du Chinois!

C’est la transition idéale pour mes vociférations indignées quant à ce triste spectacle. Voguant lamentablement sur les actualités et continuant de se prendre pour le nombril de la Terre, nos chers amis Américains s’approprient un conflit qui n’est pas le leur, afin d’endosser le costume du héros. Ils instaurent la peur et la paranoïa à leurs concitoyens à coups de clichés insupportables mais aussi, et c’est le plus pitoyable, complètement erronés.

Voici l’image du Nord-Coréen pour le réalisateur:

 Erreur intentionnelle? Inculture?
Toujours est-il que Pyongyang a certainement investi dans de nouvelles tenues de combat afin de duper son adversaire car celles que portent ces soldats s’apparentent bien plus aux uniformes Sud-Coréens. À tel point que j’étais persuadée qu’il s’agissait d’un débarquement du Sud et donc, carrément bouche-bée d’incompréhension.

Ci-dessous: À gauche, des soldats du nord. À droite: Ceux du sud.


Que dire de la gigantesque et invisible flotte à tout radar violant l’espace aérien? Ou bien encore des chars et autres véhicules transportés jusqu’à destination?
Bien que le top du top, l’ultime détail, la scène dont on se rappellera et qui s’adresse au subconscient est ce globe secoué par une explosion. La tour de Seattle se couvre d’un nuage champignon comme lors d’une attaque nucléaire.

Une corrélation avec les essais nucléaires et les menaces de la famille Kim? Comme c’est pathétique.

Bref, après les noirs Américains, après les Japonais, les Russes, les pays du Moyen-orient, voici le nouvel ennemi à ratatiner avec une poignée d’adolescents aux hormones qui grattouillent: Le démon Coréen!

Si encore l’histoire était plausible et impartiale, ce serait surement un bon film mais on ne dénote que le besoin de galvaniser un chauvinisme bien plus que présent et celui d’étaler les toutes dernières technologies visuelles qui fabriquent les BOUM BOUM explosifs.

Insipide et amalgamant! Voilà ce que j’en pense!

Il semblerait que je ne sois pas la seule. Des critiques sur le net viennent se joindre à mes propos. À contrario, certains y trouvent un quelconque intérêt mais uniquement lors des scènes d’actions…

Je vous ajoute le commentaire qui a le plus retenu mon attention:

Il est con, l’oncle Tom

Par cioran53

 

Par un beau matin d’automne, des milliers de Nord Coréens envahissent les Etats-Unis. Dans une petite ville comme tant d’autres, un groupe d’adolescents organise la résistance face au péril jaune. Remake d’un film de 1984, cette Aube rouge est à l’image de la paranoïa de notre époque. Les affreux communistes de Kim Jong Un sont vraiment méchants et les jeunes Américains vachement courageux. Dans leur groupe, un joueur de football américain, un noir, des filles et un soldat en permission. Ce club des cinq qui s’en va en guerre n’a de crédible que l’absolue stupidité de leur lutte et la terrible ringardise du scénario. La poignée de puceaux va mettre en péril la quatrième armée du monde et hisser haut la bannière étoilée. Mal joué, absurde et, surtout, totalement con, ce nanar de haute volée ferait plaisir à François Forestier. Ou pas.

Je plussoie, il est vraiment con Tonton!

Ceci dit, ce film s’avère être un excellent défouloir. 2h de vannes et de moqueries, c’est thérapeutique.

Après, en constatant autant de conneries, et même en m’esclaffant à chaque réplique sans intérêt, c’est à dire sur tout le texte… J’ai eu un mal de chien à survivre.

Qui a dit que l’ignorance était réservée aux illettrés et au bas-peuple?

Pas eux, j’espère…

 

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s