LOVE SHUFFLE

SYNOPSIS

Quatre résidents vivant sur le même pallier, sans le savoir, vont un jour se retrouver coincés dans l’ascenseur de leur immeuble. Ils ont environ la trentaine et ont acquis une position confortable dans la société (Usami Kei est cadre dans une compagnie d‘informatique, Sera Ojiro photographe professionnel, Aizawa Airu interprète trilingue, et Kikuta Masato psychiatre) mais tous connaissent plus ou moins des difficultés dans leur vie amoureuse.

En attendant que l’ascenseur soit dépanné, ils viennent à en parler, à s’interroger sur l’amour et sur la personne qui leur est destinée. C’est alors que l’un deux leur suggère de participer à une expérience: le Love Shuffle. Cela consiste à permuter, à tour de rôle, de partenaire et ainsi trouver, à la fin du mois, celui qui se rapprocherait le plus de leurs idéaux.

Qui va repartir avec son partenaire initial?


Rapide MV


FICHE TECHNIQUE

Titre: Love Shuffle
Genre: Comédie Romantique
Episode: 10
Chaine distributrice: TBS
Période de diffusion: Du 16 janvier au 20 mars 2009
Horaire: Vendredi à 22h
Chanson Thème: Fantasy – Earth, Wind & Fire
Eternal Flame – The Bangles

 

CASTING

  • Tamaki Hiroshi dans le rôle de Usami Kei
  • Karina dans le rôle de Aizawa Airu
  • Matsuda Shota dans le rôle de Sera Ojiro
  • DAIGO dans le rôle de Oishi Yukichi
  • Yoshitaka Yuriko dans le rôle de Hayakawa Kairi
  • Kojima Hijiri dans le rôle de Kamijyo Reiko
  • Kanjiya Shihori dans le rôle de Kagawa Mei
  • Tanihara Shosuke dans le rôle de Kikuta Masato

PRODUCTION

Scénariste: Shinji Nojima
Producteur: Ito Kazuhiro
Réalisateur: Nobuhiro Doi (ép.1/ 2/5/7/10), Yamamuro Daisuke (ép.3/ 4/9), Tsuboi      Toshio (ép.6/8)
Musique: Kamisaka Kyosuke, Mayuko, Izutsu Akio

 


MON AVIS

Comme le laisse présager son titre, Love Shuffle a pour thème l’amour et met en scène diverses relations amoureuses. Mais juste le résumer, ainsi ,serait une énorme erreur car on est loin des histoires gnan-gnan à l’eau de rose que peuvent nous réserver la plupart des j-drama. Après tout Shinji Nojima en est le scénariste, celui à qui l’on doit déjà le touchant Pride!
Il est capable de peindre les rapports humains avec beaucoup d’authenticité et de finesse.

L’amour est donc ici traité de façon plus mature et même contemporaine,j’ai envie de dire. En effet, pour parler clairement c’est bien le principe de l’échangisme qui est abordé! J’en vois d’ici ouvrir de grand yeux de stupeur ou d’effroi, non non non détrompez-vous! Ce n’est pas l’échangisme comme nous, occidentaux nous pouvons le concevoir. En fait cela s’apparenterait plus à une forme de speed dating à la différence près, que l’essai s’étale, non pas sur quelques minutes, mais sur une semaine. Ce qui permet aux protagonistes de prendre le temps de se connaitre.

C’est un concept intéressant et intelligent. On en vient nous même à se demander si finalement cette méthode ne serait pas une solution. Et nous, à leur place, oserions-nous le faire?

L’autre atout qui fait le charme de ce drama, c’est son humour fin et piquant. Rien que de me souvenir de la scène dans l’ascenseur, j‘en ai le sourire aux lèvres, elle est tout simplement HILARANTE!
Ensuite, il y a les dialogues pleins d’esprit et bourrés de jeux de mots. Les répliques fusent telles des balles de ping-pong, ce qui donne une impression de dynamisme et de joyeuse énergie très communicatives. Bon, j’avoue ne pas avoir tout compris aux jeux de mots, il faudrait posséder une culture japonaise plus poussée pour ça, mais ce n’est pas si gênant et puis nous devons remercier le travail exhaustif des traducteurs qui nous fournissent quelques explications!

L’amour est donc le fil conducteur du drama, mais en y regardant de plus près, d’autres thèmes sont également abordés. Tout d’abord celui de l’amitié qui est au centre de l’histoire. C’est ce qui va lier tous les personnages entre eux et crée une atmosphère de douceur et de complicité. Quand on les voit presque chaque soir se retrouver autour d’un verre ou d’un repas, en pyjama dans le couloir qui relie leurs appartements, s’appelant par des petits surnoms (Usa-Tan pour Kei, Ai-ai pour Airu, O-chan pour Ojiro et Kikurin pour Kikuta) on a vraiment envie nous aussi, d’intégrer le groupe et faire partie de la bulle.

 Mais, tout n’est pas aussi joyeux et innocent. Le deuil et le suicide, tout comme l’impact qu’ils peuvent avoir dans la vie d’autrui, viennent noircir ce doux tableau et provoquent un sentiment d’inquiétude car on sent bien que cette bulle, ce petit monde est fragilisé et qu’il peut éclater à tout moment.
N’ayez crainte, rien de plombant. Bien que sombre, ces thèmes sont évoqués avec subtilité et le ton reste toujours dans la légèreté.

Parlons maintenant des personnages. Interprétés par de très bons acteurs, ils sont à une ou deux exceptions près, agréables et attrayants, puisqu’ils ont tous quelque chose à dire, un vécu qui les a marqués et qui enrichi l’histoire.
Voici les couples tels qu’ils se présentent au Love Shuffle.


1)  – Usami Kei (joué par le très talentueux Tamaki Hiroshi) est d’un tempérament sincère et plutôt naïf. Il mène une vie toute tracée qui ne l’épanouit pas. Mais tout est remis en question quand il apprend que sa fiancé Mei ne veut plus l’épouser. Or, sans réelle compétence, il ne doit son poste de cadre et son bel appartement grand standing que parce qu’il était le futur gendre du directeur, le père de Mei.

– Issue d’une famille bourgeoise, Kagawa Mei (Kanjiya Shihori) est l’image parfaite de la fille douce et gentille. Elle est partagée entre son amour pour Kei et la peur de l’étouffer dans une petite vie rangée, en l’épousant. À cause de cette indécision ,elle va passer tout le drama à se poser des questions et à changer d’avis comme de chemise ,ce qui la fait passer par moments pour une fille capricieuse.
Je dois dire que je n’étais absolument pas sensible à ce personnage, elle avait tendance à m’irriter.


2)  – Kikuta Masato (Tanihara Shosuke) de par son métier de psychiatre, sait être à l’écoute des autres. Il est le plus posé et réfléchi mais possède aussi une face caché.

– Hayakawa Kairi (la très belle Yoshitaka Yuriko) est étudiante en art plastique. Dépressive et suicidaire, elle possède une forte attirance pour « Thanatos » et  a déjà fixé le jour de sa mort. Elle est suivie par Masato. C’est lui qui va l’introduire dans le Love Shuffle.
Son personnage ne parle pas beaucoup, ce qui accentue son coté mystérieux, mais les quelques fois ou elle sourit, c’est comme un souffle de vie.


3)  – Sera Ojiro (Matsuda Shota, lui aussi je l’aime bien depuis Liar Game et qu‘est-ce qu‘il est sexy ici!) est séducteur et cynique à la fois. Photographe, il a une méthode bien particulière pour faire ressortir la beauté de ses modèles: il leur pose des questions directes et personnelles pour mettre leurs âmes à nues.

– Kamijyo Reiko (Kojima Hijiri) est une femme au foyer, mariée à un politicien. Femme fatale, elle dégage un charme torride auquel aucun homme ne peut résister.
Elle non plus je ne la supportais pas, elle m’exaspérait.


4) – Oishi Yokkaichi (DAIGO, chanteur du groupe de J-Rock BREAKERZ) est millionnaire et se balade partout avec une mallette remplie de billets. Il est maladroit et très sensible et quand il jette son dévolu sur quelqu’un, il ne connait pas de limite et peut s’avérer envahissant. Il va former avec Kei un duo de choc: les Tama-chans!

– Aizawa Airu (Karina) est énergique et indépendante avec un petit côté garçon manqué. Elle a du mal à s’engager sentimentalement et à s’ouvrir à l’autre.


 

Voilà, Love Shuffle est un drama que je conseille absolument! Il est drôle, dynamique, avec des bons sentiments et même du suspense! Chaque épisode apporte une nouveauté, jamais on ne s’ennuie, vraiment c’est une merveille.

Le seul reproche que je ferais, c’est qu’à un moment du drama, à cause de leurs personnalités un peu troubles, certains personnages vont agir un peu trop bizarrement. Alors je comprends bien que le but est d’amener du suspense à l’histoire et de la faire rebondir, mais en fait, on va se sentir un peu perdu et ne pas comprendre toute la motivation de ces personnages.
Fort heureusement, cela ne dure qu’un moment et ils vont retrouver leurs vraies personnalités et l’histoire reprendra son court.

La fin est prévisible mais elle a au moins le mérite de rester fidèle au drama, et c’est avec tendresse qu’on quitte ce petit groupe.

 

 

 

5 commentaires

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s