EMERGENCY COUPLE

 

DÉBUT DE L’HISTOIRE

Oh Chang Min et Oh Jin Hee s’aiment à la folie. Ils sont jeunes, fougueux et insouciants. Leurs familles respectives s’opposent fermement à leur union.
Qu’importe ! Oh Chang Min attrape sa belle par la main et ensemble, ils traversent Séoul en courant.
Lui en costume. Elle en robe de mariée.
Ils entrent, à bout de souffle, dans une petite église alors que le prête sermonne son assemblée. Ils demandent à l’homme de foi de les marier sous les applaudissements des ouailles venues assister à la messe.

Un an plus tard, l’amour a fichu le camp !
Oh Chang Min a abandonné ses rêves de médecine. Il est représentant en pharmaceutique. Il n’aime pas son travail et rentre tous les soirs harassé et de mauvais poil.
Oh Jin Hee est devenu femme au foyer. Elle se sent inutile et se laisse complètement envahir par ses émotions. Elle déteste sa vie.

Un soir, alors que tout va mal pour Chang Min, Jin Hee fait un malaise. Le curry sur le feu brûle le fond de la casserole. Lorsque Chang Min rentre, trempé par la pluie, il se met à accabler sa femme à cause du curry et des poissons qu’elle n’a pas nourris.
Il la rabaisse. Elle devient folle.
Le salon se mute en terrain de guerre. Les tasses volent, l’aquarium éclate, ils divorcent…


TRAILER 1


TRAILER 2



FICHE TECHNIQUE

Titre: 응급남녀;Eunggeubnamnyeo
Titre anglais:Emergency Couple, Emergency Man and Woman
Pays: Corée
Épisodes: 21
Genre : Romance, Humour, Médical, Comédie
Chaîne télé distributrice: tvN
Période de diffusion: du 24 janvier au 5 avril 2014
Horaires de diffusion: le Vendredi et le Samedi à 20h40


CASTING PRINCIPAL

  • Song Ji hyo est Oh Jin-hee
  • Choi Jin hyuk est Oh Chang min
  • Lee Pil mo est Gook Cheon soo
  • Choi Yeo jin est Shim Ji hye,
  • Clara est Han Ah reum

 

MON AVIS

Voici un drama pour les grandes personnes… TOI, LÀ ! Enlève-moi ce sourire carnassier ‘ti suite ! « Pour grandes personnes » ne signifie pas « Olé Olé » !!!!!!!!
Ce que j’essaie de dire c’est qu’il faut avoir connu les aléas (et les désillusions) de la vie de couple pour apprécier pleinement cette histoire et comprendre les sentiments des deux protagonistes.


Le premier épisode est accrocheur à souhait. Qu’est-ce que l’amour ? Une alchimie qui vous met des papillons dans le ventre. Une bulle d’oxygène construite uniquement pour deux êtres qui se tendent les mains. Des moments de bonheur à chérir tendrement.
On s’imagine que ces instants dureront toute la vie et puis, vient la vraie vie de couple. Catastrophe !
Les amoureux font face aux difficultés quotidiennes, à la routine, et la bulle d’air éclate.

C’est exactement ce qu’il se passe dans cet épisode. D’abord, bravant tous les dangers avec enthousiasme, Oh Chang Min et Jin Hee déchantent rapidement jusqu’à en souffrir physiquement. Elle a des pelades nerveuses et il a des difficultés à uriner à cause du stress.
Il était voué à une brillante carrière de docteur comme tous les membres de sa famille mais bien entendu, qui dit mariage dit s’assumer financièrement. Il faut donc travailler. Adieu études de médecine et rêves de chirurgie.
Jin Hee souhaitait ardemment être nutritionniste mais comme pour la plupart des femmes Coréennes mariées, c’est le ménage et les longues journées de solitude qui l’attendent désormais.

Puis c’est le craquage complet ! Même si la scène est tournée de manière comique, elle n’en démontre pas moins la cassure entre cet homme et cette femme au bord du précipice.

Six années passent. Notre couple est maintenant divorcé depuis longtemps. Chang Min est parti étudier aux États Unis et revient en Corée du Sud pour achever son cursus. Il rejoindra bientôt une équipe d’internes à l’hôpital universitaire.
Jin Hee a elle aussi repris ses études. Grâce au soutient de son ex beau-père, elle s’est également tourné vers la médecine, comme pour faire un pied de nez à ceux qui la traitait de bonne à rien.

Elle est conviée au mariage d’une amie. Elle doit jouer au piano l’accompagnement qui sublimera la marche de la mariée vers l’autel. À sa grande surprise, c’est Chang Min qui se pointe, un micro à la main.
Les deux se détestent et comme à chaque fois qu’ils se croisent, c’est un festival de coups bas et de piques bien sentis.


Hors d’elle, Jin Hee se venge sur le soju et termine sa nuit à l’hôpital.
Le lendemain Chang Min entame sa première journée en tant qu’interne. Il est affecté, pour son plus grand malheur, aux urgences. Son chef d’équipe, le dr Gook est connu pour être une personne intransigeante. Il ne rigole pas ! Son surnom est le démon.
Une personne manque à l’appel parmi les internes. C’est Oh Jin Hee. Allongée sur son lit d’hôpital, elle entend son nom. Elle surgit alors, échevelée, puant l’alcool, les vêtements tout froissés…


Bien sûr, l’ex-couple va devoir apprendre à travailler côte à côte. Ils se redécouvrent petit à petit, sous un nouveau jour. Et bien que Chang Min tente, au départ, de débarrasser les urgences de celle qui a, un jour, partagé sa vie; il réalise qu’il a peut-être commis une erreur. Il doit son déclic au Dr Démon qui sent son coeur de glace fondre au contact d’une Jin Hee, pleine de volonté dans ce monde aseptisé qu’est l’hôpital. Et ça, Chang Min n’apprécie pas du tout !

Je ne vous raconte pas la suite que vous découvrirez par vous-même. Par contre, je m’atèle de suite à vous décrire rapidement la pléiade de personnages.
Nous avons un hexagone amoureux ! Oui, rien que ça !

Chang Min et Jin Hee se détestent et s’aiment à la fois.
Ah Reum aime Chang Min.
Yong Gyu aime Ah Reum.
Le Dr Démon aime Jin Hee et Jin Hee ne sait pas trop.
La chirurgienne Ji Hye est l’ex du Dr Démon et elle l’aime toujours.

Pioooouffff ! Que d’amour ! Bienheureusement pour notre santé mentale, tout ceci n’est pas bien compliqué. Tout le monde se laisse vivre sans trop démontrer ses sentiments comme des crapauds bavant de la mélasse.
Personne n’agrippe l’autre de force. Nous n’avons donc AUCUNE peste arrogante et collante comme une sangsue. Ni son homologue masculin, d’ailleurs.

Cependant, nous n’échapperons pas au « je t’aime moi non plus » et au « laisse-moi, je ne sais plus où j’en suis ». Par bonheur, ceci ne durera pas 10 épisodes. Deux tout au plus… par contre ce seront les 2 épisodes les plus pénibles du drama. Ça pleure de partout ! (Et ceux qui me suivent savent à quel point j’adooooore les chouineries intensives ! #ou pas)


Un petit mot sur l’hésitation de Jin Hee a choisir entre Chang Min et le Dr Démon… Chang Min est son ex mari. Il lui a fait énormément de mal. Il lui a fallu 6 longues années pour commencer à se rétablir. Si Chang Min n’était pas ré-apparu dans sa vie et s’il n’avait pas entrepris de la reconquérir, Jin Hee aurait nourri l’espoir d’aimer à nouveau. Aimer quelqu’un de complètement différent. Aimer un roc solide et fiable.
Mais son histoire avec Chang Min n’est pas finie. Il occupe encore une place quelque part dans son fort intérieur…

Hé bien, j’ai regretté cela !

J’ai un réel soucis avec l’acteur Choi jin hyuk !
Il est grand, bien bâti, beau comme une sculpture, une voix virile et suave, un petit côté Rain (Nan ?! Vous ne trouvez pas ?!)…. et ça ne prend pas avec moi !!!!!!
Rien à faire ! Je préfère à chaque fois ses opposants ! Ce drama ne déroge pas à la règle, je désirais voir Jin Hee avec le Dr Démon !
Il a l’air constamment étonné. Un pince-sans-rire qui ne demande qu’à se divertir et à s’ouvrir s’il trouve la personne qui lui donnera l’envie. Il est sérieux, avenant, fier et se bat pour ses convictions. J’ai été grandement peinée pour lui.
Arffff…. Jin Hee, tu déconnes !

Bien, et si on concluait ?!

Ce que j’ai beaucoup apprécié, par dessus tout, c’est le mal-être que peut ressentir tout un chacun lorsque l’on se rend compte que la vie de couple n’est pas si rose.
Ce fait est dépeint avec de la légèreté et de l’humour au fil des épisodes mais l’histoire pointe tout de même un doigt accusateur dessus et soulève quelques interrogations.
Jin Hee se sent inutile, une fois mariée. Elle est impuissante face aux responsabilités de son mari. Tout ceci la ronge et lui crée un énorme complexe d’infériorité.
Chang Min trop occupé à gagner de l’argent, ne s’inquiète pas des raisons du blues de sa femme. Il se tue au travail pour quelqu’un qui ne montre aucune joie de vivre et qui ne fait pas de grands efforts à tenir une maison…. Comme si c’était un hobbie, tiens !!!!!
À l’instar de n’importe quel mec, il croit sincèrement que cela va contribuer à leur bonheur à tous les deux. C’est lui l’homme; il s’occupe de tout !
Oui, mais Jin Hee est un être humain. Elle a besoin de sociabilisation. Elle DOIT se sentir bonne à quelque chose. Plus elle se plaint et plus il la rabaisse ! Classique !

Puis les mots s’envolent et les blessures restent.

Le mariage est l’écoute et l’apprentissage de l’autre au quotidien. On étale notre part d’ombre autant que notre part de lumière et il faut faire avec.
Comme le souligne si bien le drama : « Le divorce est une suite d’erreurs mais pas un échec ». Ou bien comme le dit Jin Hee : « Ce que j’aime chez Chang Min ? Mes lacunes, il les comblent avec ses qualités. » C’est tout à fait cela.
On se prend une jolie leçon dans la poire, l’air de rien, et c’est appréciable.

Après… c’est un drama plaisant assaisonnée d’une pincée d’humour mais ne vous attendez pas quelque chose de fantastique non plus.
Si vous n’aimez pas les séries médicales, ce n’est pas bien grave puisque l’hôpital ne sert que de toile de fond.
Donc si je résume, Pas mal. Une belle caricature du mariage. Et pas trop d’hémoglobine sur blouse blanche.
Ça vaut bien une petite consultation, non ?!


REGARDEZ CE DRAMA SUR VIKI