A SLEEPING FOREST (Nemureru Mori)

SYNOPSIS

Oba Minako a tout pour être heureuse. Elle a un travail qu’elle aime à Tokyo et elle est sur le point d’épouser un homme avec qui elle s’entend merveilleusement bien.

Néanmoins, ce bonheur idyllique connaît une certaine ombre au tableau. Étrangement, Minako a perdu presque tous ses souvenirs d‘enfance et c’est à peine si elle se souvient de sa famille décédée à cette même époque dans un accident de voiture.

Tout ce qu’il subsiste de son passé, elle le conserve dans une petite boite en carton : les livres qu’elle lisait étant petite, ses carnets d’école, un gant de baseball, et des lettres écrites par un garçon timide qui n’a jamais osé l’approcher. Ce même garçon qui lui donne rendez-vous 15 années plus tard dans ce qu’il appelle « la forêt endormie ».

Dans les profondeurs de cette forêt, un homme étendu sur un hamac l’attend. Il s’appelle Ito Naoki et dit partager un lien spécial avec elle.
C’est alors que, petit à petit, des bribes d’horribles souvenirs commencent lentement à resurgir. Minako y voit son père, sa mère et sa sœur aînée sauvagement assassinés lors de la veille de noël, 15 ans plus tôt.
Mais pourquoi ont-ils été tués ? L’homme arrêté ce soir-là est-il le véritable assassin ? Que sait réellement Ito Naoki ? Et pourquoi la pourchasse-t-il ?
.
.


LES 20 PREMIÈRES MINUTES EN VOSTA
.


FICHE TECHNIQUE

Titre original: 眠 れる森
Autre titre: Nemureru Mori
Titre anglais: A Sleeping Forest
Genre: Mystère
Épisodes: 12
Chaine tété distributrice: Fuji TV
Période de diffusion: du 08 octobre 1998 au 24 décembre 1998
Horaire de diffusion: jeudi à 22hoo
Audience: 25,2%

CASTING

.
Kimura Takuya dans le rôle de Ito Naoki
Nakayama Miho dans le rôle de Oba Minako
Natsuyagi Isao dans le rôle de Ito Naomi (le père de Naoki)
Nakamura Toru dans le rôle de Hamazaki Kiichiro (le fiancé de Minako)
Okada Masumi dans le rôle de Hamazaki Masateru (le père de Kiichiro)
Harada Mieko dans le rôle de Hamazaki Makiko (la mère de Kiichiro)
Yusuke Santamaria dans le rôle de Nakajima Keita (l’ami d’enfance de Naoki)
Kazama Shunsuke dans le rôle de Nakajima Keita (enfant)
Honjo Manami dans le rôle de Sakuma Yuri (petite-amie de Naoki)
Yokoyama Megumi dans le rôle de Tamaki Harue (femme de Kokubu)
Jinnai Takanori dans le rôle de Kokubu Yoshiharu (meurtrier présumé des Oba)
Sagawa Mitsuo dans le rôle de Ogura Keiji
Yamaji Kazuhiro dans le rôle de Tamaki Kazuyoshi (beau-frère de Kokubu)
Nagamine Naoko dans le rôle de Shoko
Juri Ihata dans le rôle de Oba Minako (enfant)
.

ÉQUIPE DE PRODUCTION

.
Scénariste: Hisashi Nozawa
Producteur: Kita Reiko
Directeurs: Nakae Isamu, Sawada Kensaku
Musique: Yoshimata Ryo 

.

MON AVIS

.
Le drama débute par une nuit pluvieuse lors de la scène de crime, 15 ans plus tôt.
Puis, un dialogue s’installe entre deux voix off :
.
– Existe-t-il une Belle au Bois dormant dans la foret ? Vous savez, ce célèbre conte de fée français. Cette princesse… Au moment où elle se réveille, elle accepte la demande en mariage du prince.
Quand on y pense, n’est-ce pas un peu étrange?
La princesse est restée endormie tout ce temps. Elle ne pouvait pas savoir tous les dangers que le prince avait traversé pour la réveiller. Elle a juste accepté sa demande lorsqu’il est apparu devant elle.

– Elle a du le savoir à son regard, que cet homme était le bon, celui qui avait affronté des sorcières et qui aurait donné sa vie pour elle.

– Elle l’a su rien qu’à son regard?

– Mais oui.

-C’est assez difficile à croire.

– Dis-moi… Quand je me réveillerai, tu seras là pour moi?

– Oui.

– Vraiment?

– Je serai là.

– C’est une promesse. 
.

 

Et en effet, A sleeping forest est sans conteste une version moderne de ce fameux conte de fée.
Oba Minako est bien sur la jolie princesse. Sa mémoire endormie pendant de longues années attend enfin d’être réveillée par le prince charmant.sleeping-forest-01-mkv_snapshot_00-48-41_2012-05-06_02-58-26
Mais loin du conte féerique, on s’aperçoit très vite que A sleeping forest nous livre une interprétation beaucoup plus sombre et torturée que l‘original. Il n’y a qu’à voir les personnages !
Pratiquement tous ont une personnalité trouble, voir même tordue pour certains !

Oba Minako est hantée par les fantômes de son enfance. Son subconscient refuse de se remémorer les faits tragiques dont elle fut témoin. Mais pour pouvoir se construire une nouvelle vie avec son fiancé, elle est déterminée à surmonter sa peur et sa confusion. Elle est prête à affronter la vérité, même si celle-ci s’avère terrifiante.

Ito Naoki est un homme étrange, solitaire et émotionnellement déconnecté. Il semble ressentir une obsession presque malsaine envers Minako. Il va jusqu’à sacrifier sa propre vie et son bonheur.
Énigmatique (dangereux psychopathe ou protecteur ?), il détient certainement des informations capitales mais refuse de les partager se contentant d‘observer de loin.

Kiichirou est le fiancé de Minako. Plus âgé qu’elle, il possède une bonne situation et son père est un célèbre peintre. Il est rassurant, stable, fiable, et semble très amoureux. Il aurait pu être l’homme idéal s’il n’était pas mêlé à de fumeuses histoires de pots-de-vin. Sans parler des visions qu’il a de sa mère disparue et supposée morte.

Yuri est la petite-amie de Naoki. Ils sortent ensemble depuis 4 ans mais après sa rencontre avec Minako, l’homme décide de mettre un terme à leur relation. Yuri est gentille, serviable et aime profondément Naoki. À tel point qu’elle accepte sans broncher son insensibilité et son impassibilité.

Keita est un joueur compulsif. Souvent couvert de bleus, il doit énormément d’argent aux usuriers qui ne cessent de le poursuivre pour ses dettes. Il est très amoureux de Yuri mais n’a jamais osé se déclarer car fauché et doté d’un tempérament désabusé, il sait qu’il n’a aucune chance face à Naoki.

Kokubu est le meurtrier présumé de la famille de Minako. En liberté conditionnelle pour bonne conduite, il s’est mis en tête de retrouver Minako.
Taciturne et impénétrable, on ne sait pas grand-chose de lui si ce n’est qu’il projette d’exercer ses talents de bourreau sur une personne dont on ne connaît pas l’identité.

Tous les personnages sont plus ou moins liés par leur passé. Le scénario gagne donc en complexité et donne d’avantage d’épaisseur au mystère.
Ceci rend l’histoire bien plus intéressante car le téléspectateur est lui-même amené à suivre plusieurs pistes et donc, à faire ses propres déductions.
Il est plutôt amusant de jouer aux devinettes en se demandant qui est le prince charmant, la méchante reine, la bonne fée ou encore la vieille sorcière…
Au fur et à mesure des épisodes, le mystère autour de Minako se dénoue lentement et tel un puzzle, les pièces éparpillées s’emboîtent jusqu’à révéler la vérité.

Dans l’ensemble, A sleeping forest est un bon drama mais il propose malheureusement quelques petites failles.
Tout d’abord le rythme est volontairement lent.
Attention, je dis bien lent, pas ennuyant. Il y a suffisamment de rebondissements pour nous maintenir en haleine. Volontairement, l’histoire prend son temps et ce détail pourrait en décourager certains.
.
Ensuite, il y a quelques incohérences dans le scénario et des facilités un peu trop flagrantes.
Juste un exemple : Yuri donne rendez-vous au tueur… Mais comment a-t-elle fait pour le retrouver alors qu’elle ne sait rien de lui ?! Même Naoki ou la police n’arrivent pas à mettre la main dessus ! (?!?)Ce sont des petites choses pas très gênantes en définitive mais qui nous interpellent tout de même.Et puis, certains passages du drama tombent un peu trop dans le tragique et dans la tristesse poussée mais d’un autre côté, c’est aussi ce qui fait la beauté du drama.Le grand final n’échappera pas au mélo-dramatique. Il est surprenant. Par conséquent, il est impossible d’y être indifférent. En gros, il reste fidèle à l’ambiance général du drama.
Bon… Personnellement, il m’a révoltée. J‘aurais aimé une autre fin.Par contre, j’ai trouvé le générique très intéressant. Quand on le regarde sans s’appuyer sur la globalité du drama, on n’y comprend rien de rien.
Puis, une fois achevé,une fois qu’on détient toutes les clefs, comme par magie, il devient subitement limpide !

En conclusion, malgré quelques petits défauts, A sleeping forest est un drama au dessus de la moyenne qui vous tiendra scotché à l’écran tout au long des 12 épisodes.
Comme on dit, c’est dans les vieux pots qu’on fait le meilleur miso ! Ce drama date de 1998 mais il rivalise avec bien d’autres plus récents.Je ne peux que vous le recommander, ne serait-ce que pour voir une autre belle prestation de notre Kimura international (Oui, je l’aime) !!!

.


STREAMING


Regardez ce drama sur Anime Ultime.
Merci à eux.