Que SERA SERA

SYNOPSIS

Kang Tae Joo travaille dans une agence spécialisée dans l’organisation événementielle mais, frustré dans son statut d’homme de classe moyenne, il rêve de goûter au luxe et aux privilèges d’une vie bourgeoise. Il écume donc, le weekend venu, les boites de nuit huppées de Séoul, à la recherche de jeunes femmes riches qui lui accorderaient quelques faveurs.
Un soir, après une journée de travail, il trouve une drôle de demoiselle endormie devant le pas de la porte de son appartement. Cette jeune femme c’est Han Eun Soo. Débarquée en catastrophe de sa province, elle est persuadée que c’est là que réside sa sœur cadette et, effarée, accuse Kang Tae Joo de proxénétisme avant de réaliser son erreur car en réalité sa sœur vit au même étage que lui mais quelques portes plus loin.
C’est sur ce malentendu que démarre la relation entre Kang Tae Joo et Han Eun Soo. Très vite, celle-ci tombe amoureuse de lui et lui demande tout naturellement de sortir avec elle. Et bien qu’à des années lumières du style de fille qu’il fréquente habituellement, ce dernier accepte dans un premier temps; mais il finit par rompre quelques jours plus tard quand il fait la connaissance de Cha Hye Lin, une styliste issue d’un milieu aisé.
Cha Hye Lin rechigne à accepter les rendez-vous arrangés de ses parents qui souhaitent la marier au plus vite à un beau parti dans l’espoir qu’elle oublie ses sentiments pour Shin Joon Hyuk, son frère adoptif et bras droit de son père. Ne pouvant avoir celui qu’elle aime vraiment et refusant de se plier aux exigences de ses parents, elle propose donc à Kang Tae Joo de jouer le rôle de son fiancé. Voilà enfin l’occasion pour Kang Tae Joo d’entrer dans la cour des grands…


MV



INFO

Titre: 케세라, 세라 / Que Sera, Sera
Épisodes: 17
Genre: Romance / Comédie / Drame
Chaine productrice: MBC
Période de diffusion: du 17 mars 2007 au 13 mai 2007
Horaires de diffusion: le samedi et dimanche à 21h40


CASTING 

– Éric dans le rôle de Kang Tae Joo
– Jung Yoo Mi dans le rôle de Han Eun Soo
– Yoon Ji Hye dans le rôle de Cha Hye Lin
– Lee Kyu Han dans le rôle de Shin Joon Hyuk

– Lee Eun Song dans le rôle de Han Ji Soo (la petite sœur de Eun Soo)
– Geum Bo Ra dans le rôle de la mère de Eun Soo
– Song Jae Ho dans le rôle de Cha Hyung Min (le père de Lin Hye)
– Yoon Mi Ra dans le rôle de Yoon Jung Im (la mère de Lin Hye)
– Kang Jung Hwa dans le rôle de l’ex-petite amie de Kang Tae Joo
– Jang Tae Sung dans le rôle du meilleur ami de Kang Tae Joo
– 

ÉQUIPE DE PRODUCTION 

Producteur: Chul Kim Yoon
Scénariste: Ne Jung Hyun

A7039872-23


MON AVIS

Bien que le titre ne soit pas très engageant (moi j’y peux rien ça me fait penser à une vieille romance italienne à l’eau de rose), cette expression « que sera, sera » résume en fin de compte à merveille le déroulement de l’intrigue: à aucun moment on ne sait quelle tournure vont prendre les événements, quels seront les choix des protagonistes, qui se tournera vers quel partenaire. Rien n’est définitif ou préétablie, comme dans la vrai vie tout peut basculer à chaque instant selon les choix de chacun. Ne dit-on pas que la vie est un grand manège? Et bien, c’est tout à fait l’image que je garde à l’esprit de ce drama: un grand manège ou chaque personnage choisi une place, puis une autre.

C’est en cela que ce drama est intéressant car il renouvelle un peu le genre du drama romantique coréen. Ici pas de mièvrerie ou de gentille romance, mais une histoire un peu plus dramatique, incertaine et surtout adulte! Et vraiment ça fait du bien!
Les personnages sont loin d’être lisses et n’hésitent pas à montrer certains aspects peu flatteurs de leurs personnalités, faisant preuve par moments de cupidité, d’égoïsme, d’avidité ou de possessivité afin de parvenir à leurs fins. Des sentiments somme toute très humains. Qui d’entre nous ne les a pas expérimentés déjà au moins une fois? On comprend alors, même si on y adhère pas pour autant, les motivations de chacun. Que ne somme nous pas prêt a endurer en échange d’un peu d’amour même si celui-ci s‘avère à sens unique?

Malgré tout, on n’échappe pas à la règle d’or du fameux carré amoureux présent dans tout bon drama romantique coréen: Han Eun Soo est amoureuse de Kang Tae Joo mais ce dernier se tourne vers Cha Hye Lin qui développe elle aussi au fur et à mesure des sentiments pour lui, mais elle ne parvient pas totalement à oublier son premier amour Shin Joon Hyuk, d’autant plus qu’il semble attiré par Han Eun Soo, ce qui attise petit à petit la jalousie de Kang Tae Joo.

C’est une histoire un peu alambiquée, d’accord, mais finalement assez prenante. Ce n’est pas le genre de drama qu’on dévore de bout en bout avec passion et je dois bien avouer que je n’étais pas super emballée dans les premiers épisodes, mais plus l’histoire avance plus on s’intéresse aux personnages. A tous les personnages même, car ici il n’y a pas de second couple qui sert de faire valoir au couple principal comme il arrive si souvent. Non, chacun a son importance et joue un rôle actif dans le déroulement de l’histoire.

  • Han Eun Soo: petite provinciale qui découvre pour la première fois l’amour, elle apparaît ingénue et pleine d’un entrain presque enfantin au début du drama. Mais après son premier chagrin d’amour, elle va peu à peu évoluer pour devenir plus mature même si elle gardera toujours un peu de candeur.
  • Kang Tae Joo: Véritable play-boy, il se sait charmant et utilise cet atout afin de séduire de jeunes femmes riches dans le but profiter de certaines faveurs. Sa rencontre avec Han Eun Soo va petit à petit l’ébranler et modifier sa conception de l’amour. Mais devoir choisir entre l’argent et un amour sincère semble très difficile pour lui, ce qui va l’emmener à avoir certains comportements, qui pour ma part, m’ont laissée assez perplexe.

Un coup de cœur pour l’acteur Éric Mun, également membre du groupe k-pop Shinhwa (l‘un des premiers boys band en Corée du Sud). C’est surtout pour lui que je suivais ce drama. En plus d’être beau (oui j’ai craqué!), il joue réellement bien, excusez moi du terme, le connard de base, celui qu’on giflerait volontiers. Mais quand il se montre torturé par ses sentiments il devient alors tellement touchant.

  • Cha Hye Lin: Héritière d’une puissante chaine de magasin, elle est partie quelques temps en Italie pour apprendre le métier de styliste et possède sa propre ligne de vêtements  » Cha Cha « . Véritable femme d’affaire ambitieuse, elle a du tempérament et sait obtenir ce qu’elle désire, sauf quand il s’agit de sa vie sentimentale. Blessée par le rejet de Shin Joon Hyuk, elle tente de le rendre jaloux en annonçant ses prétendues fiançailles avec Kang Tae Joo, mais finit par réellement tombée amoureuse de lui. Mais peut-on vraiment contraindre une personne à rester fidèle si elle n’a pas de sentiments pour vous?
  • Shin Joon Hyuk: Fils adoptif de la famille Cha pour une raison obscure, il est le bras droit du père de Hye Lin mais ne semble pas réellement à son aise dans cette famille. Il est toujours très poli, mais aussi froid et guindé. Depuis son retour des États-Unis, il ne cesse de repousser les avances de cette dernière, mais devient en revanche de plus en plus séduit par le naturel de Han Eun Soo.

En conclusion, à tous ceux qui sont lassé des mêmes scénarii romantiques coréen, je vous propose de tester « Que sera, sera », bien plus imprévisible que ces comparses. Le seul reproche que je pourrais lui faire c’est qu’il traine parfois un peu trop en longueur. Il aurait peut-être mieux valu couper certains passages, quitte à faire un drama plus court, je pense qu’il aurait gagné en effet.  Mais en compensation les scènes de baisers valent vraiment le détour, elles ressemblent pour une fois à de vrais baisers, et ça aussi ça fait du bien!