THE HAPPY LIFE

SYNOPSIS

Active Volcano… Ça, c’est le nom du groupe que quatre potes d’université ont formé, 25 ans plus tôt. Aujourd’hui l’un est chômeur, un autre lutte pour gagner sa vie en alternant deux boulots : livreur le jour et chauffeur la nuit. Le troisième habite loin de sa famille, exilé au Canada, et gère une petite entreprise de voitures d’occasions. Le quatrième ? Décédé.
C’est d’ailleurs le décès de Sang-woo, le leader qui permet aux trois amis de se retrouver. Leader, qui avant de mourir souhaitait reformer le groupe. Dès lors, Ki-young, le guitariste chômeur n’a qu’une idée en tête : refaire monter sur scène Active Volcano, 25 ans après leur dernière prestation…

 



Infos

Titre Original : Jeul-geo-woon In-saeng
Titre Anglais : The Happy Life
Réalisateur : Jun-ik Lee
Genre : Comédie • Drame
Pays : Corée
Durée : 1h52
Année : 2007

Casting

* Jun-Seok Bang
* Kwi-Jung Chu
* Hyeon-seong Hwang
* Geun-seok Jang
* Jae-hwan Jeong
* Jin-yeong Jeong
* Min-joon Jeong
* Seong-mi Jeong
* Jin-mo Ju
* Ho-jung Kim
* Sang-ho Kim
* Yun-seok Kim
* Ah-sung Ko
* Byung-hoon Lee
* Jeong-yeon Lee
* Seong-woo Lee
* Joon-mook Park
* Jeong-geun Si

MON AVIS

Dans la vie, il faut généralement un élément perturbateur pour chambouler et faire bouger les choses: pour évoluer, tomber ou s’envoler, il faut que quelque chose vienne nous secouer. Pour les potes d’Active Volcano, c’est la mort subite de leurs ex-leader, qui marquera un tournant décisif dans leurs existence à tous.

Loin de nous proposer le film du siècle, Jun-ik Lee nous offre une fenêtre d’espoir et de joie: là où les rêves sont permis sans pour autant être grandiloquents et stéréotypés. On ne nous propose pas le rêve américain d’un groupe à succès, partis de rien pour atteindre les sommets: non, juste une bande de vieux potos, avec chacun sa propre routine et les galères qu’elle comporte.

Pour certains, c’est une bonne bière après le boulot, d’autres un bon drama: pour eux, c’est la musique qui les soutient et les réconforte. La musique et ses paroles toutes simples mais touchantes: on retrouve le plaisir de chanter une chanson pour son texte, sa simplicité qui vous rentre rapidement dans la tête pour ne plus vous quitter: et qu’on a envie de crier sur son chemin de retour dans le bus, ou à mobylette!

«La nuit j’ouvrais ma fenêtre et me confiais à la lune,
Lui confiait mon cœur amoureux, brisé,
J’épanchais mon cœur frustré à la lune, »

« Quand le soleil se couchera, et que les rayons de la lune tomberont,
Avec une petite étincelle, j’enverrais au loin cœur;
Quand je parcourrais le grand champ d’herbe, j’ouvrirais mon cœur,
Comme je danse en rond les bras grands ouverts.

Ya! Les flammes dansent aussi! Que s’allume le feu Yeah! »

Le casting est bien pourvu d’acteurs connus du petit et grand écran, et puis surtout, la voix principale est assurée par Jang Geun Suk, interprétant le fils du leader décédé prenant la relève; acteur réputé pour sa capacité à chanter juste et de façon convaincante.

On pourrait s’attendre à tout le tralala émotionnel: mais non, le film vous emmène droit au but, et surtout au cœur du sujet! On est en mesure de se demander ce que valent ces mecs quadragénaire qui reprennent du service: là encore, pas de scène pseudo comique et ringarde: une fois sur scène, et mes doigts dégourdis, une fois la rouille du temps passés dans les répètes, la qualité est au rendez-vous et surtout l’esprit fun: la joie de jouer ensemble, de pleurer également, mais toujours unis pour la même passion: la musique, qui soigne et apaise, qui libère et vous faire rire!

Ce film se veut tout simplement une éloge de la musique, de l’amitié et nous offre ainsi un bon moment de divertissement: la vie a ses difficultés, mais également ses bons moments! On a droit à de belles scènes, aussi bien touchantes, que amusantes, sans que rien ne soit trop pesant, ni en longueur. Un film que je recommande chaleureusement, même si on n’est pas adepte du rock. La crédibilité musicale est tout de même présente. Un peu garage et complètement indie, mais c’est tout l’esprit Pote et retrouvailles pour lesquels on finit par se prendre au jeu. Et suivre avec un regard mi-moquer mi-bienveillant ces vieux de la veille pas encore enterrés, qui parviennent à trouver un rayon de soleil et à s’éclater dans leurs vie, ma foi, pas si dégeu que ca!

* A noter que le groupe formé pour le film a réellement donné un live ! Et sorti les titres chantés dans le film !