THE COMMITMENT (Alumni)

RÉSUMÉ

Issus de la haute société Nord-Coréenne, Lee Myung Hoon et sa petite soeur se retrouvent emprisonnés dans un des pires camps de travail après la mort de leur père accusé de trahison envers le régime.

Le parti donne alors une chance au jeune homme qui vient tout juste d’avoir 18 ans. S’il veut sauver sa peau ainsi que celle de sa cadette, il devra partir pour la Corée du sud en tant qu’espion.

Après 2 ans d’entraînement, il se glisse, sous un faux nom, dans le costume d’un simple étudiant sans histoire pour mieux accomplir sa mission qui consiste à décimer les membres de l’agence adverse.

Au Lycée, il lie une forte amitié avec une étudiante solitaire qui porte le même nom que sa soeur. Cette relation interdite deviendra sa force mais également sa plus grande faiblesse.
.


Trailer VOSTA
.


PERSONNAGES


LEE MYUNG HOON
( joué par Choi Seung Hyun – TOP)

Myung Hoon est un garçon sensible, peu bavard, qui rêve de devenir pianiste. À la mort de son père, tout son monde s’écroule. Pour protéger sa soeur, il troque son piano pour des instruments de mort.
Malgré son jeune âge, il excelle dans le maniement des armes et des arts martiaux. Mais sa plus grande bataille, il la joue contre lui-même. À chaque crime qu’il commet, il se perd un peu plus, sombrant dans une douloureuse existence.


.


LEE HYE IN
( jouée par Han Ye Ri )

Hye In est orpheline. Elle vit seule combinant petits boulots et études. Au lycée, ses camarades de classe s’amusent à la malmener quotidiennement. Et pour cause, Hye In n’a pas d’amis. Cependant, elle supporte ces agressions sans piper mot en attendant d’économiser assez d’argent pour s’inscrire à l’académie de danse.


.


CHA JUNG MIN
( joué par Yoon Je Moon )

L’agent Cha Jung Min enquête sur les factions Nord-Coréennes qui sévissent à Seoul. Petit à petit, il assemble les pièces d’un puzzle particulier. Devant lui se déroule une sorte de guerre des gangs pour le pouvoir côté Nord.
Fatalement, dans tout ce méli-mélo, il découvre le visage de Myung Hoon et se met à sa poursuite.


.


LEE HYE IN
( jouée par Kim You Jung)

Hye In est la petite soeur de Myung Hoon. Elle est sa seule famille.
Âgée d’une quinzaine d’années, c’est une fille douce et innocente qui n’a de cesse d’espérer le retour de son grand frère.
Le Parti la retient captive se servant d’elle pour faire pression sur Myung Hoon.


.


MOON SANG CHUL
( joué par Cho Song Ha )

Moon Sang Chul est un des gradés de Kim Jong Il. Il appartient à l’Agence 8 qui soutient fidèlement le leader. Sans aucune état d’âme, il menace et transforme Myung Hoon en tueur professionnel. C’est lui qui tire les ficelles depuis Pyongyang et qui mandate chaque mission.


.

MON AVIS

 

THE COMMITMENT, également connu sous le nom de ALUMNI, THE GRADUATE ou CLASSMATE, est un film de 2013, co-écrit et réalisé par PARK HONG SOO.

Si ce thriller a remporté un vif succès, il n’est pas faux d’affirmer que ceci est en grande partie dû à sa tête d’affiche, Choi Seung Hyun (plus communément appelé TOP).
Je suis certaine que les incalculables fans du groupe BigBang n’auraient pour rien au monde manqué à l’appel.

Étrangement, c’est cette même raison qui m’a emplie de doutes. Appâter un public en usant d’une idole, c’est choir dans la facilité.
Que l’on se comprenne bien, j’admire incontestablement ce mec avec un micro à la main. Son expérience en tant qu’acteur est loin d’être mauvaise bien qu’il n’ait incarné que des rôles quasi muets.
Alors j’espérais voir un TOP au sommet de sa forme dans quelque chose de plus éloquent.

Loupé pour cette fois encore!

À mi-chemin entre son personnage de tueur froid (IRIS) et celui du jeune soldat ingénu dépêché aux portes de l’enfer (71 – Into the Fire), on est bien loin de la prise de risque.

Et pourtant… TOP est un assez fichtre bon acteur pour vous tirer par le col et vous forcer à le suivre jusqu’au générique de fin.

Impressionnant de charisme, il n’a besoin que de ses yeux expressifs en diable pour vous transmettre ses émotions.
À quoi bon parler dans ces cas-là ?!
Après tout, un regard vaut mieux qu’un long discours, non ?!

Mais sans plus tarder, détaillons un peu plus cet opus qui mérite que l’on s’y attarde.

Ici, nous ne sommes pas dans une vision critique des sempiternelles tensions Nord-Sud décrites par les médias mais au contraire dans un récit vaguement fantasmé de complot et d’espionnage découlant directement de la situation gouvernementale à la mort de Kim Jong Il.

Bien que mentionnés, les camps de travail inhumains et l’armée diabolisée du leader ne sont pas réellement pointés du doigt. Ils ne sont qu’un tremplin au lancement de l’histoire.

Non, ce qui est mis en lumière ce sont les sentiments qui unissent un être à l’autre. Ainsi, Lee Myung Hoon abandonne son identité propre afin de sauver la seule famille qui lui reste.
Contraint à faire abstraction de ses émotions, il se force à ôter la vie de ses semblables à un âge où il devrait rire et s’amuser.

C’était sans compter avec l’apparition de cette fille qui porte le même nom que sa soeur. Assistant à la répression qu’elle subit chaque jour par les autres étudiants, il ressent un besoin de la protéger.

Hye In, d’habitude solitaire, s’ouvre également à Myung Hoon, le poussant dangereusement à égratigner sa couverture d’adolescent modèle.

Naïf, le garçon croit fermement à la parole de son supérieur et s’exécute à la moindre de ses missions.

Les chorégraphies de combats sont parfaitement maîtrisées. Ce point m’a réellement surprise. Connaissant l’aptitude de TOP en danse (Comment dire…), je ne m’attendais vraiment pas à le voir bondir majestueusement dans les airs et asséner quelques coups d’une précision redoutable.

D’ailleurs, même si THE COMMITMENT n’apporte rien de nouveau à l’Est ou à l’Ouest, il y règne une atmosphère nerveuse ponctuée par quelques accélérations prenantes qui valent le détour.

Un petit bémol, cependant… Certaines scènes sont, ma foi, trop téléphonées et gâchent le plaisir du spectateur. C’est comme monter dans un grand 8, démarrer, et vous faire redescendre avant le sommet pour cause d’incident technique. Pas… TOP. [petite blagounette pourrie au passage]

 

 

Mon autre déception concerne la traque qu’entreprend l’officier Cha pour stopper les massacres entre les agences Nord-Coréennes 8 et 35. Elle est presque inexistante.
Il démantèle le réseau on ne sait trop comment et débarque avec la cavalerie sans crier gare.
Paternaliste, il se prend d’affection pour Myung Hoon lorsqu’il comprend dans quel bourbier s’est fourré le jeune homme.
Pour un film qui repose sur les liens, je regrette qu’il n’y ait pas plus de profondeur entre ces deux-là.

 

 

Toujours est-il que THE COMMITMENT reste un bon petit film à mater. Il propose tous les ingrédients du cinéma d’action avec baston, gros calibres, explosions, cascades et cavalcades.
Une ovation justifiée pour un TOP qui a su titiller mon intérêt et qui, finalement, porte tout le scénario à bout de bras.

En bref, no prise de tête, just watch !

 


.