MW

SYNOPSIS

Sur une petite île du Japon, l’armée, en collaboration avec les États-unis, s’adonne à des expériences sur une arme bactériologique sous forme de gaz : le MW.
Suite à un accident, une partie du gaz s’échappe tuant une partie de la population. Afin de couvrir le scandale imminent, l’état décide d’exterminer le reste des survivants sur le champ.
Yuki Michio et Garai Yutaro, alors enfants, réussissent à fuir ce massacre. Mais Yuki, qui tente de sauver son ami, inhale un peu de gaz, manquant d’y laisser la vie.
16 ans plus tard, Garai survit, essayant de donner un sens à sa vie. Il trouve une réponse dans la religion et devient prêtre. Yuki a également trouvé un but à son existence.
Méticuleux et froid, il décide qu’il est temps de faire connaitre le MW au monde entier…

 


TRAILER


 

FICHE TECHNIQUE

○ Titre original: MW (Phonétique « Mou »)
○ Autre titre: M.W.
○ Genre: Drame, arme bactériologique
○ Dirigé par: Hitoshi Iwamoto
○ Produit par: Shinzô Matsuhashi
○ Écrit par:
– Osamu Tezuka (auteur manga)
– Tetsuya Ôishi (scénariste)
– Shinzô Matsuhashi (scénariste)
○ Musique de: Yoshihiro Ike
○ Cinématographie:
– Takuro Ishizaka
– Nobuhiro Sako
○ Édité par: Masashi Asahara
○ Date de sortie au Japon: 4 juillet 2009, Hong Kong: 15 octobre 2009
○ Durée: 129 mns
○ Pays: Japon

 


 

Thème : Dear Mr & Ms des Flumpool


CASTING

Hiroshi Tamaki … Michio Yuki
Takayuki Yamada … Yutaro Garai
Kazuaki Hankai
Ryo Ishibashi … Kazuyuki Sawaki
Yuriko Ishida … Kyoko Makino
Toru Kazama
Ikuji Nakamura
Natsuki Obama
Tôru Shinagawa
David Starzyk
Ken Streutker … Colonel Jones
Shingo Tsurumi
Yusuke Yamamoto
Rio Yamashita
Michio Yûki

 

MON AVIS

 

Hiroshi Tamaki et Takayuki Yamada dans un même film… Rien que pour ça, je signe !
Par contre, j’en attendais un peu plus. C’est un film qui se regarde.
Ceci dit, ça reste peut-être le meilleur film d’action Japonais que j’ai vu jusqu’à maintenant.
En même temps, j’en ai vu très peu…

C’est regrettable parce que nos amis nippons ont les capacités de créer des petites choses intéressantes. Mais voilà, la plupart des films que j’ai maté me donnent l’impression que les dirigeants de production veulent trop en faire et…. pas assez de temps … ou de finances !
Donc, à un moment, on a une sensation de brouillon ou alors de facilité.

Autant dire que ce film ne sort pas de l’ordinaire des autres films d’action. Tout y est orchestré selon le schéma habituel et donc, aucune surprise.

L’histoire débute en Thaïlande. Bizarre…. La police Thaïlandaise et Japonaise tentent de travailler ensemble tant bien que mal… Je dirais même… plutôt mal que bien !!!

Nous avons le policier tenace, kazuyuki Sawaki, qui suivrait sa proie jusqu’au bout du monde (ça explique la Thaïlande et puis ça fait voir du pays) Il est doté d’un flair ultra-développé mais il ne déniche aucune preuve concrète.

Yuki Michio a viré psychopathe. Il est très intelligent, sait se fondre dans la masse et concocter des plans infaillibles. Vindicatif et insensible, son personnage est à classer dans la catégorie des tueurs à gage, capables de modifier leur apparence physique et ne laissant rien au hasard. Les méchants caméléons !
Poussé par la haine, il met en place sa vengeance : Celle de rayer de la carte tous les protagonistes de la tuerie de l’île.

Tamaki Hiroshi m’a agréablement surprise dans ce rôle. Il est crédible et moi qui ne l’avais apprécié qu’en gentil garçon, j’ai presque eut du mal à le reconnaître.

 

 

Dénué de sentiments, il fait pression sur son ami Garai, devenu prête, et l’entraîne avec lui dans sa spirale criminelle, l’obligeant à commettre des crimes.

Passons au personnage de Garai… Déception !

Si j’aime bien Hiroshi, Yamada me fait fondre. Malheureusement, ici, il se fait tout simplement bouffer par son camarade.
Son personnage bien que très gentil, ne sert pas à grand chose. Il se laisse marcher dessus et est incapable de stopper son ami. Encore moins de l’arracher à sa démence.
Il tombe dans les plans sanglants de ce dernier, sans réagir.

 

Alors, d’accord, il est prêtre et oeuvre pour la bonté mais pourquoi donner tout son sens à l’adage « Trop bon, trop con » ???!

Quant à son look de prêtre, des points d’interrogations ont pointé au dessus de ma tête en le voyant apparaître à l’écran. Il est sacrément sexy tout de même, avec ses cheveux mi-longs, son bouc mal rasé et ses vêtements près du corps ! Un prêtre ? C’est plutôt un tentateur qu’on aurait enfermé dans une église, oui !!!! (Hem…. Calmons-nous….)

Reprenons… Son personnage m’a un peu énervée par sa molassitude. Les scénaristes auraient pu lui donner plus de profondeur que celle d’un toutou légèrement traumatisé et impuissant.
Qui c’est l’plus fort ? Bah, c’est Yuki !
Quoiqu’il se passe, on sait d’avance que c’est lui qui remportera la victoire.  Et c’est ce que je reproche à ce film ! Une route toute droite, bien balayée et sans aucun obstacle !

 

 

Parce que si nous résumons, avouons-le, il y a de bonnes scènes d’actions très bien rythmées. Mais pas de surprises ! Le suspense manque également de présence.

J’ai adoré la 1ère course-poursuite même si je ne sais toujours pas pourquoi elle se déroulait en Thaïlande. (Un mystère la Thaïlande, vous dis-je !)
J’ai adoré la cruauté de Yuki même si, une fois, une seule fois, on aimerait entrevoir une faille dans sa carapace d’humanoïde frangé.
J’ai adoré les quelques moments où brille une faible lueur d’espoir mais anéantie quasiment dans l’oeuf.
J’ai adoré les petits mystères auxquels on a le droit de temps à autre. (Non, je ne dévoilerai rien !)
J’ai adoré les exécutions quelque peu barbares et dignes de n’importe quel thriller (Ha beh sinon, ce n’est pas un thriller !)

 

 

Et j’ai adoré lorgner du côté de Garai ! (Rooooh non mais dites donc, arrêtez de me faire dire ce genre de chose !!!!)

Bref, MW n’est pas un chef-d’oeuvre mais il n’est pas à jeter à la poubelle non plus. J’aurais aimé le regarder sur grande toile plutôt que sur mon ordi. Il est bien possible que sa dimension en soit changée. Un film d’action s’admire en grand !

Donc, si vous voulez un petit film correct, pas trop prise de tête et avec de l’action, regardez-le ! En tout cas, il vaut bien pas mal de films US du genre. J’dis ça…

 

 

 

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s