Le 5 novembre 2014, est sorti, dans quelques salles de la région Parisienne, le film  A GIRL AT MY DOOR réalisé par Jung July.
L’actrice Bae Doo Na ( AIR DOLL, THE HOST, SYMPATHY FOR MISTER VENGEANCE) partage l’affiche de ce drame humain avec Song Sae Byeok (THE SERVANT, SECTEUR 7) et la jeune Kim Sae Ron (UNE VIE TOUTE NEUVE, THE MAN FROM NOWHERE).

À cette occasion, le magazine VOGUE KOREA a publié des photos du couple d’acteurs sur le thème de la justice faite par soi-même.
Le décor dépouillé et lugubre contraste avec l’allure travaillée et les tenues de créateur.

Le teint blanc, les yeux noirs et la bouche d’un rouge vif, Bae Doo Na est méconnaissable.
Les clichés au visuel puissant dégagent une certaine tension érotique.
Entre amour et haine…
.








Je vous conseille vivement de vous rendre dans les salles obscures pour voir A GIRL AT MY DOOR.
Déjà, parce que ce film a été projeté au Festival de Cannes dans la catégorie UN CERTAIN REGARD, ensuite parce qu’il est réalisé par une femme (Béh oui, ça a son importance. Et encore plus dans une société patriarcale comme celle de la Corée du Sud.) et pour finir parce que le scénario pourrait bien vous proposer quelque chose qui vous prendra aux tripes.
Sans tabou mais avec une grande simplicité, Jung July traite de violence, d’immigration et d’homosexualité.
Un film qui a su faire chavirer les plus grands magazines Français.
.

 » Un drame coréen remuant aux vigoureux accents féministes. »
Les Inrocks

 

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s