REPOS, Jeune Soldat !

Mr le Président, j’ai LA solution à la délinquance juvénile!!!! Les Camps de Vacances Militaires Coréens!!!!!!

Et là, je vois des touffes de cheveux se hérisser:
« Mais qu’est-ce que c’est que ces sauvages?!!!! »
« Comment peut-on faire ça à des enfants?! »
« Ha non mais c’est horribleeeuh! », etc.
Hé bien, pas tant que ça.
Il faut savoir que nombre d’enfants et jeunes adultes (filles ou garçons) s’y rendent de leur plein gré afin de se surpasser et de s’auto-discipliner.
Certains moins chanceux et moins coopératifs, y sont envoyés par leurs parents qui souhaiteraient voir leur progéniture grandir intérieurement, s’endurcir et acquérir une certaine philosophie de vie.

La Corée du Sud, énormément influencée par une culture militaire (Le service est obligatoire et dure 24 mois), gonflée par un patriotisme omniprésent, veut inculquer les valeurs des anciens à la nouvelle génération qu’elle trouve sur-protégée et trop choyée.

Le pays, dévasté par des guerres, s’est reconstruit et s’est relevé de ses cendres à la sueur du front de tout un peuple qui pataugeait dans la misère.
La jeunesse qui n’a pas connu de privations économiques ou même personnelles, vit correctement, tournée vers les jeux vidéos et internet.
Elle est considérée comme bien fragile et peu reconnaissante envers ses géniteurs, par ceux qui ont connu la faim et les restrictions.

De leur côté, les enfants se plongent dans les études, dès la primaire, allant jusqu’à les prolonger avec des cours du soir. Le système éducatif Coréen est plus lourd que le notre. La sélection pour les université est plus difficile et repose sur les excellents résultats des élèves.  Les élus n’atteignent jamais les 100%.
Alors que le sport fait partie intégrante du programme scolaire, chez nous, très peu de place lui est laissé, là bas. Il en va de même pour les autres défouloirs.
Ces camps en deviennent, donc, un!
Le concept fait fureur depuis 2003 et plusieurs colonies du genre ont vu le jour pour des prix variables et un séjour de 4 à 5 jours (Pas la mort non plus!) mais extrêmement intensifs, par contre.
Généralement, dirigés par d’anciens militaires forcenés, ces enfants (les plus jeunes ont 9 ans) reproduisent les même exercices que leurs aînés et dans les mêmes conditions: Pompes à 6h du matin, courses et parcours du combattant dans la boue ou la neige, descente en rappel, préparation au saut en parachute, stagnation dans l’eau gelée, mise en situation face à une attaque chimique et j’en passe…
.
Le but de tout cela?Faire craquer ces enfants pour leur donner envie de dépasser ce stade de faiblesse et leur faire prendre conscience qu’ils doivent avoir foi en eux!
La vie en communauté, par ailleurs, leur apprend la solidarité et l’esprit d’équipe.La piété filiale est le dernier mot d’ordre. La reconnaissance envers un père et une mère qui sacrifient tout à leur descendance, ça s’apprend aussi!
Des conditions bien pénibles pour des petits bonhommes (et bonnes femmes) qui ont l’habitude d’une vie douce, portés à bout de bras par des mamans parfois trop couveuses.

Je vous ai trouvé un petit reportage qui vous expliquera tout cela! Rien de tel que quelques images pour vous faire une idée de la dimension et de l’importance accordée à ces camps par les parents, les instructeurs mais aussi par les élèves.

Derrière la dureté imposée à des bébés, c’est toute une éducation et un parcours initiatique au travers du « Moi intérieur » qui émerge!

Ce ne sont pas des fous furieux mais plutôt des donneurs d’électro-chocs sur la demande de parents qui ne veulent que le bien de leurs enfants:
.


 


.

300€????

L’année prochaine, j’envoie les miens!!!!!

Juste pour la piété filiale!

Gniahahahahaha!!!!

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s