Le BON, La BRUTE et le CINGLE

 

SYNOPSIS

Dans les années 30, un riche dignitaire de la haute société Mandchoue envoie Park Chang Yi (la Brute), un tueur froid et impitoyable, récupérer une carte. Ce n’est pas une carte ordinaire. Elle indique l’emplacement d’un grand trésor, caché quelque part dans les plaines désertiques de Mandchourie, ou peut-être bien de Russie, ou peut-être bien de… En fait ce trésor est une légende. Il n’y a aucune preuve qu’il existe réellement.

L’homme qui est en possession de la carte se trouve dans un train. Alors que le train est pris d’assaut par les hommes de Park Chang Yi (la Brute), Yoon Tae Goo (le Cinglé), un petit criminel increvable, qui a le don de se retrouver toujours au mauvais endroit et au mauvais moment, braque l’homme et récupère la carte sans en connaitre la valeur.

Arrive Park Do Won (le Bon), un chasseur de prime obstiné et fine gâchette, qui en plus d’en avoir après la carte, en a aussi après Park Chang Yi (la Brute). Son intervention permet à Yoon Tae Goo (le Cinglé) de se sortir sain et sauf de ce carnage. La seule façon d’en savoir plus au sujet du trésor et de la carte est de se rendre au marché fantôme, marché où tous les objets volés réapparaissent comme par miracle….

Mais la quête risque d’être dangereuse. Entre le Gang du marché fantôme, les hors-la-loi Chinois, l’armée Japonaise, les résistants Coréens, tout le monde  veut la carte et  se cavale après pour l’obtenir. Sans parler de la course-poursuite entre nos trois hommes: Le Bon court après la Brute, la Brute court après le Cinglé, le Cinglé court après le trésor et fuit le Bon et la Brute. Cependant, la confrontation semble devenir inévitable…


TRAILER (VOSTA)


 

INFOS

Titre original: Joheunnom nabbeunnom isanghannom (Le Coréen est une langue difficile, vous savez…)
Titre français: Le Bon, la Brute et le Cinglé
Autre titre: The Good, the Bad and the Weird
Genre: Western spaghetti, comique, fantastique
Durée: Environ 139 minutes (Le film est coupé selon les pays)
Langue: Coréen – Mandarin – Japonais
Couleur: Noir et Blanc – Couleur
Pays: Corée du Sud
Date de sortie en France: 17 décembre 2008
Film sorti en DVD: 4 novembre 2009
Film sorti en Blu-ray: 16 juillet 2009

RÉALISATION

Réalisateur: Kim Jee-woon
Scénaristes: Kim Jee-woon, Min-suk Kim
Producteur: Jae-Won Choi
Musique: Dalparan, Yeong-gyu Jang
Effets spéciaux: Do-ahn Jung
Chorégraphe: Doo-hong Jung

CASTING


Kang-ho Song – Yoon Tae-goo / Le Cinglé

C’est une mauvaise herbe! Où qu’il soit, quoiqu’il fasse, il s’en tirera toujours! Il vaut mieux ne pas s’y frotter. Il a l’air dépourvu de cervelle au premier abord et pourtant, son passé n’est pas celui d’un enfant de coeur!

 

 



Byung-hun Lee – Park Chang-yi / La Brute

Charismatique, il n’en est pas moins complètement ravagé par un esprit de vengeance qui le situe aux abords de la folie. Complètement dénué de bonté c’est un tueur froid et sanguinaire, mécanique et précis.

 

 



Woo-sung Jung – Park Do-won / Le Bon

Chasseur de prime exceptionnel, seul l’argent l’intéresse. Il pourchasse le coupeur de doigts, un tueur fantôme, pour cette raison. Conscient de ses capacités, à la limite de l’arrogance,rien ne l’arrête. Bien que n’étant pas un criminel, son âme n’en est pas pure pour autant. (C’est moi ou il ressemble fortement à Hyun Bin???!)



Reste du casting

• Je-mun Yun – Byung-choon
• Seung-su Ryu – Man-gil
• Young-chang Song – Kim Pan-joo
• Byung-ho Son – Seo Jae-sik
• Dal-su Oh – Messager de Kim Pan-joo
• Cheong-a Lee – Song-yi
• Kwang-il Kim – 2 lames
• Dong-seok Ma – Ours
• Kyeong-hun Jo – Doo-chao
• Hang-soo Lee – Karemaru
• Hyun Joong Kang – Le leader du gang du marché fantôme
• Sung-min Lee – Chef
• Chang-sook Ryu – Grand-mère
• Seo-won Oh – Femme Chinoise


 

 


Petit cours d’histoire

Nous sommes en 1907. Le Japon impérialiste mène sa conquête des pays avoisinants. Un traité de protectorat est signé à l’insu du peuple Coréen qui tente immédiatement de résister. Le général Japonais ordonne la dissolution de l’armée Coréenne. Les troupes en garde à Seoul se soulèvent face à cette décision et prennent les armes. Malheureusement leurs opposants Japonais sont en nombre bien supérieur, les condamnant à fuir.

Le 22 août 1910, nouvelle attaque de la part des nippons en envahissant les rues de Seoul et en forçant le peuple Coréen a accepter un nouveau traité: Il s’agit de l’annexion de la Corée par le Japon. Le 29 août, le traité est signé et devient officiel. Les Coréens se voient alors privés de leur liberté politique, de leur monnaie mais aussi de leurs terres. 80% des rizières appartiennent désormais aux Japonais. Des millions de Coréens s’exilent en Sibérie et en Mandchourie.

Le 1er mars 1919, un mouvement de révolte pacifique se crée. Il se traduit par une manifestation, après avoir lu la déclaration d’indépendance de la Corée. Cette manifestation est arrêtée, sans merci, par l’armée japonaise qui fait feu sur les civils pacifistes. Les leaders du mouvement sont capturés, torturés et mis à mort.

1930 : La date qui nous intéresse un peu plus. Le Japon déclare la guerre à la Mandchourie afin de lui réserver le même sort qu’à la Corée. Il fait alors un peu plus pression sur celle-ci et oblige ses occupants à rejoindre les troupes Japonaises. Le gouverneur général, Minami Jiro, applique donc une politique d’assimilation afin de faire de tous ces Coréens, des Japonais et ce, en commençant par leur attribuer un nom nippon. De cette façon, il éradique tout ce qui est Coréen. Les livres, presse et autres magazines sont interdits et chaque Coréen doit, à présent, ne parler que le Japonais. Les écoles n’échappent pas à cette règle.

Des milliers de Coréens sont emmenés de force au Japon pour travailler dans les mines de charbons et dans des entreprises de guerre.

Pour finir rapidement, les leaders Coréens exilés, notamment en Mandchourie, travailleront la révolte en souterrain jusqu’à la seconde guerre mondiale. Le peuple sera enfin libéré en août 1945 par la victoire des alliés sur l’armée et le gouvernement impérialiste Japonais.

MON AVIS

Maintenant que vous avez été projetés dans l’Histoire, vous pouvez regarder ce film sans craindre qu’un évènement ne vous échappe… Cela dit, même un néophyte est à même de comprendre ce qu’il se passe, très très vite! Et puis L’histoire de la Corée n’est que la toile de fond, tout comme le trésor n’est que le prétexte pour faire courir tout notre petit monde, au travers des fabuleuses et vastes étendues Mandchoues.

Kim Jee Woon, auteur de A BITTERSWEET LIFE et  de 2 SOEURS, entre autres, nous prouve une fois de plus son éclectisme sublimé par sa géniale folie.

Ce western spaghetti importé directement de Corée est une perle jouissive tout simplement!!! Prenez bien garde et mettez vos ceintures parce que ça risque de secouer. Peut-être même de trop!!! Aucun moment de répit ne vous sera accordé et vous pourriez vous essouffler sur la longueur.

Personnellement j’étais bien trop engluée dedans pour sentir la fatigue! Moi qui ne suis pas une adepte des westerns, j’ai fait de ce film mon petit coup de coeur du moment! Et comment pourrait-il en être autrement? On se prend l’énergie et la générosité de Kim Jee Woon en pleine poire, dont le premier objectif est de vous divertir. Jouant avec la saturation des couleurs, les plans profonds capturant les magnifiques paysages… Usant d’un nombre impressionnant de seconds rôles et de figurants, multipliant les cascades et les explosions… Sans parler du dynamisme des acteurs, hyper précis dans leurs rôles respectifs!

Reprenant le désormais culte « Le bon, la brute et le truand » de Sergio Leone, Kim Jee Woon n’en fait pourtant pas une pâle copie, ni même un remake. Non, c’est bien d’une oeuvre originale dont il s’agit, bien vivante et complètement loufoque! Et je vous assure qu’avoir remplacé « Le truand » par « Le cinglé », n’est pas un hasard! Tout ce qu’il reste de l’oeuvre maitresse est minime et se résume au schéma des trois héros qui se pistent et se vouent une rancoeur palpable, ainsi que les scènes-hommage comme par exemple, les plans serrés sur les yeux lors des duels au pistolet!

Le film est bourré d’anachronismes qui nous font pouffer de rire! Des cowboys en Orient, quelle drôle mais soit dit en passant, sympathique idée!!! Si seulement il n’y avait que ça! Mais non! Pour vous faire frémir de plaisir, vous aurez le droit à un enchevêtrement de véhicules improbables… Vous pourrez assister à des courses poursuites entre chevaux, tanks, jeeps et motos…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vous observerez quantité d’accessoires contemporains comme la plupart des vêtements, les coupes de cheveux ou bien des jumelles extra-modernes. On se permet tout et n’importe quoi et c’est là qu’on peut se rendre compte mais aussi applaudir le culot de Kim Jee Woo.

La bande son est transcendante! Déjà que vous vous retrouverez perdus au milieu de la steppe, figés à voir l’armée Japonaise faire feu sur un amas d’hommes se suivant à toute allure et filant dans la même direction; vous serez complètement possédés et transportés par les première notes de « Don’t let me be misunderstood » du groupe Santa Esmeralda! Encore un choix étonnant et qui fonctionne largement mieux qu’un rouage bien huilé!

Le personnage du Cinglé est juste divin!!! Le voir ressortir avec un scaphandre pare-balle de derrière un étal de marché… J’ai failli en tomber à la renverse de rire!!!!

Celui de la Brute est effrayant mais qu’est-ce qu’il en impose! Mesdemoiselles, voici le bad boy à croquer de l’histoire!!! Toujours très classe et tiré à quatre épingles, il vaut mieux ne pas croiser sa route! Il n’a que peu d’intérêt pour l’être humain.

Pour finir avec celui du bon, je dois dire qu’il m’a un peu déçu. Il est assez transparent au final. Voguant entre le bien et le mal, sans trop se décider, j’ai trouvé regrettable qu’il n’ait pas plus de profondeur!

Je dois avouer que j’ai un peu de mal à écrire mon avis. J’en ai lu bien d’autres, en farfouillant sur le net, qui reflètent mieux ce que je pense. Me mettre en concurrence me semble impossible. De plus ce n’est pas un film qui s’explique! En aucun cas des mots ne pourront vous décrire ce petit boulet de canon! Pas les miens du moins!!!! Tout va si vite dans ce film, tout est si … vivace et vivifiant!!! C’est de la dynamite made in l’ouest oriental!!! C’est à consommer sans attendre! C’est chaud, c’est épicé, on s’en fout partout mais qu’est-ce que c’est bon!!!!

Au croisement entre un Indiana Jones, un Mad Max et un Western digne de ce nom, cette production est un régal.

Si je devais émettre un petit mécontentement, ce serait au sujet de la fin qui n’est pas à proprement dit bâclée mais qui s’enchaîne un peu trop vite par contre!!!! De plus serait-ce une ouverture pour un second opus que je vois là??? Est-ce possible… Ma foi, ça me semble tout de même compromis! Nous verrons bien!

Quoiqu’il en soit…

Trouvez-le au plus vite! Bonne humeur garantie!


Bon à savoir

Kim Jee Woon, l’auteur de cette oeuvre, en grand fan de Sergio Leone, lui rend hommage avec ce film au budget de 17 millions de dollars. C’est le film le plus cher de toute l’histoire du cinéma Coréen.
Il a comptabilisé 7 millions d’entrées, rien qu’en Corée du Sud.
Lors du 61ème Festival de cannes en 2008, il a été projeté hors compétition, au bout du dixième jour, et n’a donc pas concouru… C’est bien dommage! Il aura eu au moins le mérite de se faire remarquer en provocant un réveil tonitruant sur la croisette.

9 commentaires

  1. Un très bon film que ma femme me recommandait depuis longtemps avant que je ne me décide enfin à le voir. Et je dois bien avouer ne pas avoir été déçu. Il fait parti de ces films “HK” à voir absolument

    Aimé par 1 personne

    1. Comme quoi, il faut toujours écouter sa femme… @_@
      En tout cas c’est un petit film qui vaut son pesant de pétrole si je puis dire. Moi aussi je l’avais laissé traîner sur une de mes étagères avant de le regarder. Beh je m’en suis voulue! C’est loin d’être ce que je pensais en premier lieu: juste un remake du western original.

      J'aime

  2. J’aime bien votre style, écriture, présentation qui ne manque pas d’intérêt. Jeune maman, vous devez continuer dans cette voie. Je vous y encourage. Bravo.

    Aimé par 1 personne

    1. Ha…. Je suis complètement déstabilisée face aux compliments alors je ne dirai que ceci : Ça me touche, merciiii.

      J'aime

    1. Hé bien, à part encore un merci, que puis-je dire…. Ha si ! Je pense depuis un moment à ajouter des liens vers les derniers articles de mes chouchoux. Je crois que ça va se préciser.

      J'aime

  3. Un des avantages de WordPress est le PARTAGE, en effet tout le monde n’est pas au même niveau, alors les plus grands aides les moins grands et dans toutes les déclinaisons. L’entraide y est importante. Là on a essuyé une panne de Google. Cette panne aura duré une heure. Quelle chienlit !
    Allez on continue, je dois aller faire cuire du riz, c’est ça lorsque l’on épouse des jeunes femmes les maris à la retraite préparent le repas pour que madame mette les pieds sous la table…
    Amusant NON ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis pour le partage également. Ceci dit, l’entraide se perd un peu comparé à il y a 5/6 ans.
      Mon très ancien blog marchait plutôt bien jusqu’à ce que la vie nous occupe ailleurs, mes co-écrivaines et moi.
      Mais j’ai toujours essayé de mettre en avant les blogs des autres.
      Avec mon thème, c’est chose aisée. Alors je pense rajouter une petite section sur le côté des articles. À retravailler. Depuis le temps que je le dis…. :/
      Hooooooo la veinarde !!!!! Ha c’est ça qu’il faut faire…???? Un homme à la retraite ? Zut, j’ai loupé le coche ! Je me fais avoir, c’est moi qui fait tout !

      J'aime

  4. Bonjour
    Envie de voir ce film mais on peut le voir ou? a t-il un distributeur?
    Merci de votre réponse. Bonne journée Isabelle

    J'aime

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s