SYNOPSIS

Oh Mal Soon est une ajumma (« Vieille Femme ») pure et dure. Ayant dépassé les 70 printemps, elle s’octroie le droit d’agir comme si elle était la matrone de la nation. Son langage peu châtié et trop franc mène sa pauvre belle-fille à gober des antidépresseurs plusieurs fois par jour.
Lorsque la vieille femme comprend qu’elle risque d’être placée en maison de retraite par sa famille, elle décide de se faire photographier au cas où ses funérailles arriveraient prématurément.
Elle pénètre chez un professionnel assez singulier qui promet de la faire rajeunir de 50 ans.
Une fois dans le bus, un jeune voyou lui fait des avances. En regardant son reflet dans la vitre, elle se rend compte que la vieille dame permanentée s’est transformée en une fraîche demoiselle de 20 ans…

TRAILER

 

INFOS

Titre original : 수상한 그녀
Titre romanisé : Soosanghan Geunyeo
Autre titre : Miss Granny / Suspicious Woman
Genre : Comédie, Musical, Fantastique
Durée : 124 minutes
Langue : Coréen
Couleur : Couleur
Pays : Corée du Sud
Date de sortie : 22 jan 2014
Distribution : Yeinplus Entertainment
Société Productrice : CJ Entertainment

CASTING

Sim Eun-kyung est Oh Doo-ri (jeune)
Nah Moon-hee est Oh Mal-soon (vieille)
Park In-hwan est Mr Park
Seong Dong-il est Ban Hyeon-cheol (Le fils)
Lee Jin-wook est Han Seung-woo (Le producteur)
Jin Young est Ji-Ha (Le petit-fils)

MON AVIS

 

ATTENTION ! SUCCÈS !
Sachez que cette comédie a raflé plus de 8 millions d’entrées en Corée du Sud. Rien que ça !

Alors, Lisa ?! Prometteur ?!
Hé bien oui ! Voici de quoi vous divertir tout en légèreté. Si vous traînez la patte harassé(e) par le poids des années ou… si vous cherchez juste un film drôle à mater en grignotant votre tablette de chocolat aux éclats d’amande… jetez-vous donc sur MISS GRANNY.

De la bonne humeur, du sentiment, de la joie et de la vieille variété Coréenne ! Ho que c’est bon tout ça !

L’histoire débute en racontant le quotidien d’une vieille femme qui voue une admiration sans faille à son unique fils. Puis la trame se donne des airs de comédie musicale lorsque notre mamie redevient mystérieusement jeunette.

Shim Eun Kyung est extraordinaire de justesse. Elle déborde de fraîcheur. C’est une actrice que je vais suivre de près et je vous conseille d’en faire autant.

Elle enfile le costume d’ajumma avec une habilité déconcertante pour notre plus grand plaisir.


Mais qu’est-ce qu’une ajumma ?!

L’ajumma est la mama typique de Corée du sud. Elle arbore toujours une permanente courte, des vêtements dépareillés et une casquette à longue visière. Son caractère est bien trempé. C’est une vétérante. Le regard de la société lui importe peu alors elle ne mâche plus ses mots. On lui doit le respect et elle le fait savoir. Malheur à ceux qui prononcent un mot de travers en s’adressant à elle. Le langage formel est de rigueur ou gare au retour de bâton.


Dans sa jeunesse, Oh Mal Soon rêvait de devenir chanteuse. À l’époque, les choses étaient bien plus difficiles. Ses espoirs se sont mués en détresse lorsque sont mari fût tué à la guerre la laissant seule avec un nouveau-né.
Aujourd’hui, le ciel lui donne une nouvelle chance alors elle n’hésite pas à rejoindre le groupe de rock ringard de son petit-fils. Celui-ci, à mille lieues de s’imaginer qu’il s’agit de sa grand-mère, décide de lui faire confiance après s’être pris quelques bonnes raclées (ajumma style).

La BO qui découle directement de cette association est carrément démente. Appréciez donc :


RAINDROP – ( Jolie et émouvante )


GO TO L. A. – ( Enjouée et très « Twist again » )


WHITE BUTTERFLY – ( Magnifique. Chatouille les canaux lacrymaux. )


Je ne m’attendais pas à ce que cette comédie prenne une tournure « film pour ados » avec auditions, beaux gosses à tétine, concours de chant et tout le toutim. Je dois avouer que je me suis sentie déstabilisée. Ceci dit, pourquoi pas ? Dans le fond, c’est sympathique et ça a le mérite de parler à tout le monde.

Mais, il est vrai que j’aurais préféré assister à bien plus de scènes cocasses. Une jeune adulte qui se comporte comme une vieille dame apporte quelques parades épiques qui vous décrochent les mâchoires de rire, comme lorsque Oh Doo Ri agresse son futur producteur avec un poisson parce qu’elle le prend pour un pervers.
Ou bien encore, quand celle-ci lui répond avec le plus grand naturel : « Mon type d’homme est celui qui soutient sa famille et qui assure au lit. »

J’ai d’ailleurs hésité à vous poster le trailer sous-titré. J’ai bien failli recracher tous mes poumons avec cette réplique ! Elle fait partie du teaser et c’est bien regrettable. D’où mon hésitation !

Les personnages qui entourent Oh Doo Ri se montrent tout aussi atypiques.

  • Ji Ha, le petit-fils, est un excellent musicien dans un groupe de ratés. Ils suivent leur piètre chanteuse parce qu’elle finance le local d’entraînement. Ils jouent un espèce de metal de bas étages, les visages peints en mode KISS. Tout de suite, il tombe sous le charme d’Oh Doo Ri (jeune) qui le repousse en hurlant.
  • Mr Park est amoureux depuis de longues années d’Oh Mal Soon (vieille). Il croit d’abord qu’Oh Doo Ri (jeune) a kidnappé et tué Oh Mal Soon (vieille). Puis il devine que les deux femmes sont la même personne. Le voir se remettre au sport, une charlotte sur la tête, est juste divin.
  • Le producteur Seung Woo déteste les nouvelles idoles qui chantent et se trémoussent superficiellement. Il cherche avidement quelqu’un qui saura le faire frémir, quelqu’un qui aura le même charisme que les artistes d’antan. En découvrant Oh Doo ri (jeune), il n’a de cesse de la pourchasser afin de lui faire signer un contrat et… plus si affinités.

    Papy beau gosse !

La fin du film est énooooorme et dévoile une petite surprise que je tairai volontairement pour les connaisseuses en matière d’acteurs Coréens. Mais je peux vous dire que ces demoiselles se réjouiront. C’est tellement inattendu que vous vous bidonnerez à coup sûr.

Pour résumer, j’ai passé un excellent moment. En plus de vous proposer des passages comiques, MISS GRANNY saura également toucher votre corde sensible ne serait-ce que par l’histoire de cette grand-mère qui aura vécu une vie faite d’amertume pour le bien de sa famille.

Pour les gérontophiles et pour les autres !

Hum ? Oui, j'écoute !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s